Critique Lovely Fridays 8

Belle surprise que fut le précédent tome, Arina Tanemura semble enfin nous montrer ce qu’elle a dans le ventre en se servant habillement des sentiments douloureux de ces personnages pour faire décoller son intrigue.  On est enfin parvenu à se sentir proche de l’héroïne et à devenir sensible à ce que les personnages sont en train de vivre. Ai et Nekota vont devoir faire face à une nouvelle épreuve, celle dont le moment était tant redouté. La sincérité de leur cœur vibrant à l’unisson parviendra-t-elle à toucher leurs proches ? Qu’adviendra t-il des sentiments de Mike ? Ce huitième tome poursuit sur le même ton pour notre plus grand plaisir, on fait à nouveau le plein d’émotion.

On commence tout en douceur par une jolie promesse que ce font nos deux tourtereaux, on replonge toute de suite dans l’ambiance pleine de tendresse qui régnait à la fin du tome précédent. Après avoir profité de ce moment rien qu’à deux, l’heure de la confrontation a sonné et comme on se l’était imaginé le fait qu’ils soient trop jeune pour se fréquenter a largement penché dans la balance bien plus que celui d’être de la même famille. La tension mais aussi l’émotion monte d’un cran, Nekota va une nouvelle fois tout faire pour préserver sa moitié et une décision sera finalement prise au terme d’une longue discussion entre les parents de Ai et le jeune homme. Discussion dont on ne connaitra pas le contenu, on verra juste les émotions défiler sur les visages des personnages. C’est assez dommage en soi, on aurait bien aimé voir de quelle façon Nekota est parvenu à les persuader même si on sent que les choses ne sont peut être pas tout à fait réglées laissant ainsi un doute planer loin d’être désagréable.

Le petit quotidien reprend donc son cours, les dires de Nekota toujours d’un romantisme absolu nous font fondre comme souvent et il en sera de même lorsqu’on découvrira la surprise que le jeune homme réserve à sa belle pour son anniversaire. L’incarnation du prince charmant, difficile de lui résister !

Nos deux amoureux roucoulent mais qu’en est-il de Mike ? Même si on la voit jouer à un jeu dangereux, on ne peut que comprendre le besoin que ressent Ai de vouloir aider un jeune homme pour qui elle a ressenti longtemps de fort sentiments. Un premier amour occupe quoi qu’il arrive toujours une place importante dans notre cœur, on sera dès lors touché par les paroles d’une héroïne sensible et lucide incapable de laisser Mike à ses pensées. On s’en doutait, ce n’était pas une très bonne idée pour Ai de baisser ainsi sa garde mais par contre la rivalité va prendre une toute autre dimension et relancer du même coup l’intrigue. On passe de la sweet love story à quelque chose de toute suite plus dramatique. Je vous l’accorde, c’est un peu facile et sans doute un poil too much mais l’émotion sera très certainement au rendez-vous dans le prochain tome. Hâte de voir ce que l’auteur nous réserve pour la suite même on peut facilement le deviner.

7
Il aura fallu attendre le septième tome pour que Lovely Fridays dévoile son potentiel. Il est très agréable d’être ému par un récit lorsqu’on ne s’y attendait plus vraiment. Pour ma part, j’ai l’impression de retrouver la mangaka qui avait réussi à m’attendrir avec son titre Full moon. Bref, du tout bon en perspective !

Achetez Lovely FridaysT.8 chez nos partenaires

pub

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Lovely Fridays (Manga), Lovely Fridays T.8

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire