Critique Booksterz 3

Grâce à l'aide précieuse de ses amis et après moult affrontements, Soul est enfin parvenu à pénétrer dans le repère de celle qu'il considère comme responsable de la mort de sa mère.  Le jeune bookmaster obtiendra t-il enfin justice ou va-t-il se heurter à une intrigue plus complexe encore ? C'est ce que nous nous apprêtons à découvrir dans ce troisième opus au divertissement assurément plus réussi que son prédécesseur. Bonne surprise pour une série qui mérite le coup d’œil à condition que l’univers vous plaise bien sûr !

En demi-teinte,  le précédent tome trop riche en affrontements et pauvre en avancée question intrigue fut une petite déception contrastant alors avec un premier tome plaisant grâce à un décor rapidement planté et des évènements s’enchaînant de façon rythmée.

Heureusement, le présent opus renoue avec la bonne dynamique des débuts et nous offre une fin d'intrigue rondement menée même si du coup on aurait aimé que les auteurs aillent encore un peu plus loin concernant le passé de Renard et celui de son bookmaster à l’époque. Pour quelles raisons ce personnage en est arrivé à souhaiter la mort de son maître? Quels étaient ses liens avec ce dernier? On ne connait que bien peu de choses sur la mère de Soul (ancien maître de Renard), sur la façon dont elle traitait ses personnages de conte. Je reste persuadée qu'il y avait une bonne carte à jouer à ce niveau là, les auteurs auraient gagné à aller encore plus loin et à exploiter plus en profondeur les sentiments complexes que peuvent lier parfois un maître à ses sous-fifres. C’est donc assez dommage puisque ces différents éléments manquant une fois développés auraient donné davantage de force à ce premier arc.

Cela dit, on peut déjà souligner un bien meilleur équilibre entre révélations et scène d'action. La résolution de toute cette affaire se révèle d'ailleurs bien gérée et même assez prenante grâce au plaisir qu'on retire à voir l'antagoniste user de ruses et de manipulations en tout genre pour parvenir à ses fins. Convaincant le coquin, il se révèle plutôt bon et bien campé dans son rôle. C'est sans aucun doute ce dernier qui m'a le plus plu et qui a conforté mon ressenti du premier tome à savoir le potentiel certain d’un univers fort agréable que l’on prend plaisir à découvrir au fil des pages. Il y a de la matière pour nous pondre de bonnes intrigues !

Ainsi durant la première partie, on obtient de nombreuses réponses à nos questions. Bien qu’on se doute un peu de l'identité de celui qui a fomenté le coup, cela importe peu au final puisque  c’est exactement le chemin qu'on espérait voir le récit emprunter avec un personnage de conte qui sort de son cadre de départ. Toutes les pièces du puzzle s'assemblent de façon convaincante et on aborde alors le round final dans les meilleures conditions possibles.

Ce dernier est doté d'une bonne dose d'affrontements bien plus intéressante que précédemment grâce aux enjeux qui ressortent ici de façon plus intense, aux émotions mieux véhiculées, son tout bon suspens et ses techniques de combat plus diversifiées un cran au-dessus en terme de puissance ou de mise en scène. Sans oublier l'arrivée d'un nouveau bookmaster qui trouve rapidement sa place dans le récit et avec lui tout un nouvel univers de conte. Les auteurs ont en plus réussi à conférer un peu plus de charisme à certains de leurs personnages permettant alors à l'histoire de réellement décoller, Rosépine et Renard pour ne citer qu’eux. L’affrontement final possède ainsi de quoi de nous régaler, nous rendant réellement enthousiaste à l’idée de se replonger dans la série par la suite.

Une dernière petite chose qui me saute aux yeux depuis le début de l'aventure booksterz, la série gagnerait réellement en immersion  et en lisibilité si les explications entre chapitres étaient intégrées dans le récit. De cette manière, le lecteur est sûr de ne pas passer à côté d'une information importante croyant à tort qu'il s'agit là d'un petit bonus lambda mais ceci est un ressenti très personnel.

7
Malgré sa recette simple et parfois son manque d’approfondissement, l’intrigue de ce premier arc de Booksterz parvient réellement à nous séduire dans sa finalité grâce à de bons retournements de situation, un antagoniste passionnant jusqu’à la fin et une bonne dose d’action bien menée nous laissant ainsi la sensation d’avoir passé un agréable moment de lecture une fois la dernière page tournée. La suite s’annonce bien sympathique à condition de ne pas tomber dans le piège du déjà vu avec un évènement qu’on retrouve pratiquement dans tous les shonen, le fameux tournoi ! Note: 7,5/10

Achetez BooksterzT.3 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Booksterz (Global manga), Booksterz T.3

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire