Critique Je pense à toi 1

Je pense à toi est un recueil de petites histoires aux thèmes mélancoliques écrites et dessinées par KOMATSU, une jeune auteure tout juste publiée en France avec les éditions Taifu Comics. KOMATSU est une des récentes révélations dans la catégorie BL, ayant été nommée troisième meilleure nouvelle auteure en 2016 aux Chil-Chil-BL-Awards, un classement annuel signé Chil-Chil, célèbre site consacré au genre yaoi au Japon. Il est vrai que la magnifique première de couverture ainsi que le synopsis de l'histoire principale font tous deux bonnes impressions. Qu'en est-il cependant de la lecture...?


La première et principale histoire nous raconte les derniers mois de lycée de Takashi, un jeune adulte plein d'ambition et de rêves. Celui-ci vit depuis sa plus tendre enfance dans une petite ville de campagne, où la seule débouchée possible pour un lycéen est de reprendre l'entreprise familiale. Seulement, Takashi ne se voit pas vivre de la sorte ; il décide alors de redoubler d'efforts, malgré ses difficultés scolaires, afin d'être admis dans une université de Tokyo. Malheureusement, sa famille ne l'encourage pas, au contraire, espère presque le voir échouer. Son seul soutien sera donc Yasu, son ami d'enfance...


Cette histoire, portant le même titre que le livre, commence bien, avec une ambiance très légère et poétique, malgré les difficultés et obstacles explicitement montrés, auquels se heurte le personnage princpal. Bien sûr, nous nous concentrons sur la relation entre les deux amis d'enfance. L'un, Yasu, a tout pour plaire ; il est beau, gentil, intelligent, sportif, et a des facilités à l'école. Malgré cela, il décide de simplement reprendre le magasin de tofu de sa famille. Ce sera d'ailleurs perçu comme du gâchis, du point de vue de... L'autre, Takashi, qui est plutôt comme tout le monde, ne se démarquant pas du lot. Celui-ci ne jalouse pas Yasu, il éprouve plutôt de l'admiration pour lui. Cependant, il se dit un peu déçu que son ami, aussi intelligent soit-il, n'essaye pas d'aller plus loin dans ses études. En plus de ne pas comprendre son choix, il est triste de devoir quitter sa seule attache à sa ville natale, celui qui n'est d'ailleurs peut être pas qu'un ami...
S'en suivront de longs mois de travail pour Takashi, à la fin desquels il sera admis dans l'université de son choix. L'histoire finira donc malheureusement par l'inévitable séparation de Yasu et Takashi.


Malheureusement pour les deux personnages, mais pas pour l'histoire. En effet, des happy end, il y en a des tas dans les yaoi ou les romances en général. C'est donc peu commun, mais très intéressant de trouver un récit qui raconte une relation compliqué, se finissant presque tragiquement. Surtout lorsque celle-ci est écrite et illustrée de façon si poétique. Bref vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé cette histoire. Si je devais cependant trouver quelque chose à en redire, je dirais qu'elle est un peu courte. Lors de ma première lecture, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages ; le triste destin de ceux-ci concluant les quelques dizaines de pages ne m'a donc pas réellement touché. Ce n'est que lorsque j'ai relu Je pense à toi, afin d'écrire cette critique, que j'ai réalisé la grandeur et la beauté de cette histoire.


Je ne vais pas aborder les autres histoires courtes de ce recueil en profondeur, pour vous laisser les découvrir et les apprécier pleinement. Je vais simplement les citer :

- Le dernier ordre, faisant seulement une quinzaine de pages, nous présente un avocat, Sano, qui se remémore ses années de lycée, où il avait eu une relation perverse avec son amoureux de l'époque. Dit comme ça, ça ne semble pas incroyable ; mais cette histoire, bien que très courte, est assez touchante. Elle aborde également des thèmes moroses tels que la séparation, l'incapacité d'oublier...

- Young oh ! oh ! nous raconte, sous un ton humoristique, l'accidentelle romance entre deux lycéens. Une histoire plus gaie ne fait pas de mal, à ce stade du manga. L'auteure écrit avec l'humour classique des boys-love japonais, sans que cela ne soit trop lourd. Elle aborde tout de même dans ce récit des thèmes plus graves et moins amusants, tels que les traumatismes sociaux ou l'homophobie scolaire.

- C'est avant l'aube qu'il fait le plus sombre, dernière et plus longue histoire du manga. Elle reprend le ton poétique de Je pense à toi pour nous raconter la fugue d'un jeune étudiant, fatigué de voir sa famille se déchirer depuis plusieurs années. Lors de sa fuite, le jeune homme du nom de Kaname se fera aider par son meilleur ami, Daichi, qui éprouve des sentiments cachés envers celui-ci depuis le tout premier regard. Cette histoire aborde des thèmes compliqués comme les problèmes familiaux ou les questionnements d'un jeune adulte quand à l'amour et sa sexualité. Cependant, contrairement à Je pense à toi, celle-ci respire l'espoir. Les personnages peuvent trouver des solutions et avancer dans la vie ensemble. Nous n'assistons pas à une séparation comme dans la première histoire, mais plutôt à une réunion.

 

Pour finir, j'ai trouvé ce recueil excellent, et d'autant plus impressionnant qu'il a été le premier manga d'une jeune auteure. Il parle de différents sujets au fil de ses histoires, tous plus réels et percutants les uns que les autres. Les écrits de KOMATSU sont superbes, passant de poétiques à humoristiques ; et ses illustrations sont de mon point de vue magnifiques, avec un style prononcé. Je n'ai plus qu'une chose à vous dire : que vous soyez amateurs du genre boys-love ou non, foncez acheter Je pense à toi les yeux fermés.

9
KOMATSU, jeune auteure déjà récompensée, nous régale avec son premier recueil d'histoires courtes, traitant de thèmes touchants et intéressants sous un ton très poétique. Le manga se détache des codes et se démarque des classiques du genre boys-love, tout en nous transportant dans ses récits. Un coup de cœur que je recommanderais à n'importe quel lecteur.

Achetez Je pense à toiT.1 chez nos partenaires

EUR 8,99

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre ! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Je pense à toi (Manga), Je pense à toi T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire