Critique Pourquoi Seiya Tôdôin, 16 ans, n'arrive pas à pécho ? 5

Notre héros semble enfin sûr de ses sentiments envers la jolie Ruri dont le caractère bien trempé a séduit le jeune homme. Ce dernier s'est malheureusement encore embarqué dans une histoire assez compliquée la belle n'étant pas libre. Ses efforts pour attirer l'attention de la jeune femme vont-ils payer ? C'est ce que nous nous apprêtons à découvrir dans ce cinquième opus qui après lecture m'est apparu de loin comme le plus divertissant.

Jusqu'ici le titre ne s'est pas révélé particulièrement intéressant ni même agréable à lire, Seya enchaîne les rencontres sans qu'il ne se passe au final rien grand-chose. En effet, ces dernière ne parviennent pas à nous marquer d’une quelconque manière que ce soit au niveau de l’évolution de la mentalité de notre héros qui reste beaucoup trop succincte à mon goût ou même des mini histoires en elles-mêmes qui ne débouchent jamais sur rien pas même une amitié avec les jeunes femmes rencontrées. On a alors souvent la désagréable impression que l’auteur était partie sur une idée puis se ravise et l’abandonne quelques pages plus loin. Une façon de faire pour le moins étrange...

En gros, l'histoire se résume à celle d'un jeune homme lourdaud au possible en mal d'amour, peu dégourdi lorsqu'il s'agit des nouer des relations avec la gente féminine et qui ne pense à rien d’autre mise à part de se trouver une petite amie. L’auteur ne fait en tout cas pas grand-chose pour qu’on ressente de la sympathie pour ce dernier, Il n’en révèle pas assez sur son héros et ne lui permet de réellement tirer des leçons de ses échecs. On a simplement la sensation de faire du surplace avec lui. L’intrigue manque d'humour, de peps, d’évolution, de connexion entre les chapitres et surtout de bonnes surprises.  

Cela dit, les chapitres concernant la belle Ruri se veulent déjà plus passionnant avec un Seya plus entreprenant et comptent enfin quelques rebondissements parvenant à éveiller notre intérêt. Mais en fin de compte, on ressentira exactement la même frustration que précédemment nous laissant avec encore et toujours cette désagréable impression quetout ceci ne mène à rien. Malgré cette fin pourrie, il faut reconnaitre que l'auteur a au moins essayé d'inclure un peu plus d'humour dans son récit et de rendre son héros plus sympathique avec son petit côté enflammé qui le rendait assez drôle à suivre dans ses efforts pour conquérir la belle Ruri.

On se retrouve alors avec un Seya un peu dégoûté par tous ses loupés, il va un peu se calmer et décider de laisser tomber la pêche à la meuf. Oufti ! Il se montrera du coup moins barbant lorsqu'il fera de nouvelles rencontres puisque arrêtant de se faire des films à tire larigot. Il va donc pour la première fois envisager de nouer une relation avec deux nouvelles jeunes femmes sans pour autant essayer de les séduire en tout cas pas dans un premier temps.

Pour une fois, on aura l'impression que cette nouvelle relation se passera de façon plus naturelle et on assistera enfin la naissance de véritables liens d’amitié. Même s'il reste très maladroit dans sa façon d’exprimer ses sentiments, Seya va se laisser aller aux confidences et trouvera auprès  des jeunes femmes une oreille attentive. Ces dernières vont lui donner un moyen d'évacuer toute sa frustration et même lui permettre de se découvrir une passion. L'auteur semble enfin avoir trouvé un bon moyen de lier les jeunes gens entre eux, on prend ainsi plaisir à lire son titre. 

7
Enfin un tome où les choses bougent pour notre héros de façon positive, on a enfin l'impression de le découvrir plus en profondeur grâce à l’arrivée de ces deux nouvelles héroïnes qui font clairement du bien au récit. Cette nouvelle double intrigue mise en place plaît et la tournure que prennent les événements donne réellement envie de lire la suite, ce qui n'était que très rarement le cas jusqu'ici. Meilleure tome depuis le début de l’aventure !

Achetez Pourquoi Seiya Tôdôin, 16 ans, n'arrive pas à pécho ?T.5 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Pourquoi Seiya Tôdôin, 16 ans, n'arrive pas à pécho ? (Manga), Pourquoi Seiya Tôdôin, 16 ans, n'arrive pas à pécho ? T.5

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire