Critique Im - Great Priest Imhotep 6

Après le cliffhanger du tome 5, j’étais impatience d’ouvrir celui-ci et de retrouver nos aventuriers en quête des Magai. Malheureusement, le soufflet ne prend pas et je reste un peu sur ma faim.


Comme prévu, et après avoir été aux abonnées absentes durant plusieurs chapitres, Hinome revient au premier plan et nous fait grâce de son énergie à revendre. De sa susceptibilité aussi mais c’est tant mieux. On aime bien ce personnage féminin, on apprécie beaucoup les personnages féminins dans ce titre qui sont plus faciles à lire et à comprendre que les garçons. Elles ne cachent rien et partagent sur l’instant leurs ressentis avec le lecteur. Hinome continue de se morfondre pour Im qui n’a pas l’air dans son assiette. Son voyage pour l’Egypte le déconnecte un peu de tout.


Toute la première partie est d’un ennui mortel. J’ai dû faire une pause au milieu pour digérer. Hélas, l’auteur ne parvient pas à se défaire des travers de ses confrères lorsqu’ils doivent entamer un nouvel arc. Resituer les personnages dans leur quotidien, dans la nonchalance, voire l’insouciance après des combats à couteaux tirés discrédite l’énigme et désert l’histoire. Suivre nos héros faire du tourisme, s’empiffrer, boire, et se la couler douce alors qu’ils doivent combattre des dieux, ne m’intéresse pas personnellement. J’aurais préféré que le ton du précédent tome soit maintenu pour que la tension ne redescende pas. Là, ça fait un peu plouf, dommage.


Heureusement, la deuxième partie relance l’aventure et un nouvel adversaire se dresse sur la route d’Im et ses amis. Enigmatique et foncièrement pas méchant, plutôt attachant même, il pousse Im à réfléchir et admettre ce qui le ronge de l’intérieur. Le cas de Djéser semble plus compliqué qu’il n’y paraît. D’ailleurs, les toutes premières pages qui lui sont consacrées vont dans ce sens. Double personnalité ou cas de conscience, le vilain à abattre n’est plus si noir que cela, il devient gris.


Le papa de Hinome qui nous avait pris au dépourvu précédemment, continue de paraître ce qu’il n’est pas et on ne parvient pas à deviner quel est vraiment son rôle dans l’histoire. Le mystère du serpent noir s’épaissit et se multiplie en fait. Et Khonsou, notre beau parleur un peu trop fan des chemises à grosses fleurs ne démord pas de ses secrets. Un nouvel allié fait aussi son apparition, un gringalet qui crie et braille et joue de ses pouvoirs sur Hinome pour finalement la maltraiter. Mais, celle-ci sait rebondir et ce qu’on imaginait au départ finit par se concrétiser. Hinome sort de sa coquille et décide d’agir pour aider Im, physiquement parlant. Mais quelle est donc son origine et ses liens avec les dieux ?

6
Un tome en dents de scie. Un tome qui sert de transition et forcément l’auteur se perd un peu dans l’inutile et le banal. Toute une première partie à jeter. Cependant, la suite relève le niveau et nous redonne l’envie de tourner les pages. Un très Grand ennemi mais pas si ennemi que cela fait barrage à nos amis mais Hinome est le clou du spectacle. De nouvelles questions, plus de questions et pas encore de réponses, rendez-vous au tome 7.

Achetez IM - Great Priest ImhotepT.6 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par KssioP

Continuellement l'esprit ouvert, je n'exclue aucun genre si ce n'est peut-être le genre guimauve ou Arlequin. J'aime cependant ce qui est différent, ce qui surprend. Rêveuse dans l'âme et aventurière chevronnée avec une manette en main, ma table de chevet se couvre de mangas, de romans, de cd's et d'une feuille de papier. Et bien souvent aussi d'un biscuit accompagné d'un thé car lire c'est certes bien mais avec confort et gourmandise c'est juste parfait.

Contenu associé

IM - Great Priest Imhotep (Manga), IM - Great Priest Imhotep T.6

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire