Critique Rafnas 2

Sur une planète lointaine, où la gravité a disparu, Lima et Ragi apprennent à se connaître davantage au milieu d'un chaos qui s'annonce imminent. Lui est un originel, c'est-à-dire un habitant de Rafnas qui a toutes les caractéristiques d'un terrien et qui ne peut donc vivre sans danger sur cette planète hostile à son organisme. Elle est une rafnienne particulière, puisque ses pouvoirs sont si grands qu'elle en est dangereuse pour les autres. Nous avons donc deux êtres que tout opposent, mais qui pourtant se retrouvent dans la mesure où il sont tout deux des cas à part dans cette société. Dans ce second et dernier tome, l'intrigue est axée sur la destruction de la ville dans laquelle ils vivent. Vont-ils réussir à sauver leur monde ?

Nous reprochions nombre d'éléments au premier volume, mais lui avions cependant donné la moyenne puisque nous gardions espoir que le prochain volume, celui-ci donc, comble les lacunes et nous donne davantage d'informations sur ce monde, ces habitants et réponde à nos questions comme « pourquoi les hommes ont-ils fuit la Terre ? Pourquoi n'y retourne-t-il pas si Rafnas est si apocalyptique ? ». Nous ne ferons pas planer le mystère plus longtemps, ce volume ne répond à aucune de ses questions fondamentales, et ne nous dévoile pas non plus un univers étendu et construit. Pour que le lecteur accroche, pour qu'il ait envie de connaître un lieu, il faut que celui-ci semble exister depuis des siècles voire millénaires. Ici, ce n'est pas le cas. Certes nous rencontrons certains habitants, mais ce sont toujours les mêmes qui reviennent en boucle, et dans des endroits très - trop- récurrents. Effectivement, en seulement deux volumes cette tâche est ardue, mais arrêtons d'utiliser cet argument qui est tout à fait contestable, la réalité étant que Rafnas n'était pas fait pour se terminer en deux tomes. Il y a tellement d'informations à ingérer, tant de questions sans réponse, trop d'incohérences, auxquels ne serait-ce qu'un autre tome aurait su faire face.  

Il y a cependant quelques éléments bien traités jusqu'au bout. À ce sujet nous pouvons citer l'histoire d'amour entre Lima et Ragi, histoire d'amour qui semble impossible et en même temps passionnelle du fait de la différence de gravité auxquels les deux sont soumis. Par ailleurs, nous comprenons en seulement quelques pages que Sphère City est un lieu qui se souci davantage des originels, destinés à retourner sur Terre une fois les vaisseaux construits, que des rafniens soumis au danger des changements de gravité de leur planète. Mais ces éléments sont trop minimes pour affirmer que Rafnas est une belle œuvre, et nous osons dire qu'elle ne mérite pas le prix spécial du jury au Japan Média Arts Festival qu'elle a reçu en 2015.


5
Rafnas se termine comme son commencement, c'est-à-dire avec plein d'interrogations et de frustration. Cette oeuvre n'a pas été à la hauteur de nos attentes, et ne rempli en aucun cas les objectifs qu'elle semble s'être elle-même fixé. Nous lui mettrons cependant la moyenne comme cet ouvrage n'est pas mauvais, mais simplement plat.

Achetez RafnasT.2 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Ashitaka

Lecteur de mangas depuis mon plus jeune âge. Certains ont grandi avec Disney, moi ce fut avec Ghibli !

Contenu associé

Rafnas (Manga), Rafnas T.2

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire