Critique Love Hotel Princess 2

Second volume de Love Hotel Princess, ce tome était très attendu non pas quant à sa sortie, mais par rapport à son contenu. En effet, après un premier épisode très moyen auquel il manquait de la profondeur, nous espérions une suite davantage travaillée. Est-ce le cas ?


Une histoire plus travaillée

L'histoire s'ouvre à nouveau là où elle s'était clôt précédemment, c'est-à-dire au moment où une élève du lycée de Owaru et Leila les découvrent tout deux devant le Love Hotel. Moment de suspens donc, mais très éphémère comme les deux protagonistes réussissent avec brio à se sortir de cette mauvaise passe. Et d'emblée nous craignons donc que ce tome ne soit que la répétition voire le renouvellement de son prédécesseur. Mais nos craintes sont vite repoussées, ce volume étant effectivement plus riche en enjeux à notre plus grande surprise ! 

Le triangle amoureux que nous avions anticipé lors de la critique du tome premier se révèle ! Il était donc évident, et cela gache un effet de surprise quelconque, bien que le vice-président Rikka, au cœur de ce trio, semble plus ou moins sortir de nulle part. Nous l'avions en effet déjà vu quelques fois auparavant, mais son effacement était tel que nous n'y attachions pas une plus grande importance que celle qu'il méritait alors. Ce second volume a au moins le mérite de le développer davantage, bien que trop peu encore.


Mais un cadre qui ne l'est pas

Ce que nous disions des personnages, à savoir une Leila insipide et un Owaru agaçant est toujours plus ou moins vrai ici. Nous avons alors du mal à ressentir de la compassion pour Leila, et nous ne comprenons d'ailleurs toujours pas comment peut-elle être la première de son lycée en étant si candide ? La seule différence majeur quant à Owaru est que par moment nous avons des bribes d'empathie pour ce personnage, dont nous souhaitons connaître les secrets. A ce propos, la seule information privée qu'il veuille bien livrer ne sont satisfait pas tant elle est bateau et sans intérêt. Pour ce qui est de la sexualité, elle ne reste qu'implicite et n'est pas réellement figurée. Choix de l'auteure pour toucher un public plus large ? Probablement. Mais nous ne serons fixés là-dessus qu'à la fin des 6 tomes. 

Les effets comiques semblent mieux travaillés, et les représenter au travers de « chibi » est toujours une réussite ! Le design des personnages reste très sobre, et ne sort pas du lot comparé aux autres Shojo du même genre.   


6
Un second volume qui rehausse le niveau du précédent sur le plan de l'intrigue principale, bien qu'il y ait toujours des lacunes quant au travail de fond sur la personnalité et le caractère des personnages. Il ne manque pratiquement "que" cela pour faire de Love Hotel Princess un bon manga de ce genre !

Achetez Love Hotel PrincessT.2 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Ashitaka

Lecteur de mangas depuis mon plus jeune âge. Certains ont grandi avec Disney, moi ce fut avec Ghibli !

Contenu associé

Love Hotel Princess (Manga), Love Hotel Princess T.2

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire