Critique Adam et Ève 2

Après un premier volume plus que moyen, ce second et dernier tome relève-t-il le niveau de l'oeuvre, et correspond-t-il à nos attentes ? C'est ce que nous allons analyser dans cette critique. 


L'intrigue de l'histoire prend place dans un salon, lors d'une réunion de Yakuzas cherchant un moyen ultime pour donner davantage de visibilité à leurs actions terroristes et criminelles. Cette réunion est cependant interrompue par un couple invisible, semant peu à peu la mort autour d'eux. Parmi les mafieux japonais, cinq ont un sens sur-développés, dont Smell qui, comme son nom (peu original pour le coup) l'indique, a un odorat exceptionnel. Ainsi, des trois Yakuzas restant au début de ce tome, seul un survivra et aura l'honneur d'entrer dans un monde parallèle aux côtés du couple qui se trouve être Adam et Eve (rien que ça !). 


Même si l'histoire originale part très certainement d'une fantastique idée, aux deux sens du terme, la réalisation et concrétisation de celle-ci ne valait pas autant de pages, ni même de volumes. Une fois tout le superflu retiré, les éléments intéressants et utiles à l'intrigue se trouvent en effet n'être que très minimes, ce qui explique la lecture vraiment rapide des deux tomes ! Par ailleurs, et loin de moi l'idée de paraître trop prude, les scènes plus ou moins "sexuelles" sont extrêmement dérangeantes et déroutantes tant elles n'ont aucun intérêt, et tant elles sont très mal amenées. De ce fait, lorsque Smell agrippe les organes du couple en plein coite, nous ne comprenons pas dans quel but fait-il cela, et encore moi pourquoi ce couple est-il soudainement en plein orgasme ? Bien-sûr, nous pourrions y voir une interprétation plus poussée qui tendrait à dire que c'est là l'allégorie de la naissance du monde au sein de la terreur, mais je doute que l'auteur y ait réellement songé.


Finalement, jusque là résidait le meilleur d'Adam et Eve. A partir de l'enquête policière, tout part en vrille, et plus rien n'a de sens. Nous ne comprenons pas très bien ce qui est arrivé à Smell, ni même pourquoi le jardin d'Eden fait-il tout à coup son apparition. Toujours est-il que nous devinons qu'il n'est plus de ce monde. Arrivent alors les policiers, qui interrogent d'abord une jeune fille présente lors du drame, mais dont les yeux étaient bandés, puis le seul Yakuza restant, aveugle. Donc ceux n'ayant pas pu voir le drame se trouve être ceux épargnés par le premier couple de l'humanité. Et c'est précisément à cet instant que l'histoire aurait pu s'arrêter sans nous troubler davantage, la suite étant mauvaise, au sens le plus pur du terme.


Deux jumelles, doctorantes en physique appliquée depuis leurs 16 ans, sont chargées de l'enquête. On s'attend alors à une explication logique, mais quelle ne fût pas notre déception ! La thèse d'un univers parallèle n'est rendue crédible à aucun moment, et nous-mêmes sommes stupéfaits de l'absence d'intelligence des deux soeurs, représentées de plus comme deux "niaises". Quant à la fin... même moi ne saurait vous dire ce qu'elle clôt, ou bien ce qu'elle ouvre. Bien que l'ayant relue au moins trois fois, elle ne nous évoque toujours rien, et ne présente rien de bon.


3
Après un volume dont le scénario semblait bâcler, bien que prometteur, nous attendions avec hâte la suite et fin des aventures de Smell. Cependant, nous regrettons aujourd'hui d'avoir lu cet ultime volume, bien plus bâclé que le précédent, et qui restera dans les mémoires de chacun comme un mauvais moment de lecture présentant une suite d'événements tous plus illogiques les uns que les autres.

Achetez Adam et ÈveT.2 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Ashitaka

Lecteur de mangas depuis mon plus jeune âge. Certains ont grandi avec Disney, moi ce fut avec Ghibli !

Contenu associé

Adam et Ève (Manga), Adam et Ève T.2

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire