Critique Fairy Tail 60

L’ultime affrontement bat son plein et chaque camp se rend coup pour coup. Natsu voit son état de santé se dégrader brutalement ! Il erre dans les limbes de sa conscience à la recherche de sa “mémoire perdue”… Pendant ce temps, sur le front, la tension monte d’un cran. Rahkeid, capable de manipuler les désirs grâce à sa magie blanche, entre en scène et immobilise une grande partie des forces vives de Fairy Tail !

 

Comme le dit Hiro Mashima au début du manga, « nous sommes dans l'arc final de Fairy Tail ». Nous attendons donc énormément de cet arc, plus que n'importe quel autre ! D'autant que, nous le savons, la série est terminée en 63 tomes au Japon, il ne nous reste donc plus que 3 volumes avant la fin de cette œuvre culte.



FAIRY TAIL © Hiro Mashima / Kôdansha Ltd.


Ce volume apporte de nombreuses réponses très précieuses sur les chasseurs de dragons. En fait, dans sa globalité, ce soixantième tome est plus riche en révélations qu'en actions, ce qui est une excellente chose pour la fin des aventures de nos mages préférés. Après des chapitres remplis d'affrontements, nous pouvons enfin souffler et nous focaliser davantage sur l'histoire des personnages, ce qui ne sera pas pour déplaire au lecteur qui sera très exigent quant au contenu des derniers chapitres à venir.



FAIRY TAIL © Hiro Mashima / Kôdansha Ltd.


Les révélations faites ici, loin d'être anodines, assomment le lecteur qui ne souhaitera qu'en connaître encore et encore. Entre colère, tristesse et parfois empathie, nous passerons par de nombreux stades avant de fermer et ranger ce volume. Par ailleurs, il paraît important de noter que Natsu semble être assez absent contrairement à des personnages comme Erza qui ont un rôle prépondérant dans l'action directe du récit (Natsu étant plongé dans une phase d'hypnose). Les ennemis sont toujours autant intéressants, à tel point que nous aurions aimé en apprendre encore plus à leur sujet, mais à quelques pages de la fin de son œuvre nous comprenons que Hiro Mashima veuille se débarrasser du « superflus ». 


Enfin, nous apprécions l'édition limitée qui offre un très joli set de pin's à l'effigie des mages les plus farfelues de Fairy Tail ! 


7
Une amorce de la fin de l'oeuvre de Hiro Mashima beaucoup plus riche en révélations que de coutume. Les combats n'y sont pas prépondérants ce qui favorise l'établissement d'importants dialogues, clef de voûte d'une intrigue réussie et prometteuse pour la fin des aventures de Natsu et de ses amis !

Achetez Fairy TailT.60 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Ashitaka

Lecteur de mangas depuis mon plus jeune âge. Certains ont grandi avec Disney, moi ce fut avec Ghibli !

Contenu associé

Fairy Tail (Manga), Fairy Tail T.60

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire