Critique Love x Dilemma 8

Le précédent tome étant le meilleur paru jusqu’à présent, on ne pouvait qu’espérer voir la suite poursuivre sur le même bon état d’esprit. La tournure prise par les récents évènements redonne un coup de fouet à l’intrigue puisque amenant le lecteur à se poser tout un tas de nouvelles questions concernant le devenir de certains personnages. Le destin fut en tout cas bien cruel puisqu’il a choisit le moment où Hina et Natsuo étaient les plus complices pour leur jouer un mauvais tour. Natsuo parviendra t-il à se relever après avoir été si brusquement séparé de celle qu’il aime si éperdument ? Ayant pris elle-même la décision de s’éloigner de son amant, Hina aura-t-elle plus de facilité à accepter la situation ? C’est en tout cas avec émotion et même une certaine appréhension de voir notre héros souffrir le martyre qu’on débute la lecture de ce huitième tome mais aussi avec l’envie de voir ce que réserve l’avenir à cet amour interdit.

Une profonde tristesse nous envahit à la lecture des premières pages dans lesquelles on se prend de plein fouet la souffrance de Natsuo mais aussi celle d’Hina qui se ressent très nettement dans l’écrit de sa lettre. A la lecture de cette dernière, on reste sans voix et ému par une Hina qui met son cœur à nu à travers ce qu’elle a ressenti durant les derniers moments passés auprès de Natsuo sachant que l’inéluctable allait se produire et qu’il lui faudrait partir loin de lui. Notre héroïne n’a pas eu le courage d’affronter la souffrance de son amant, elle tient des propos assez durs envers elle-même et pourtant on ne peut que comprendre sa faiblesse. A travers ce très beau passage, l’auteure véhicule toutes ces émotions avec une telle de force qu’il est impossible de ne pas se laisser emporter par leur flot. Sans oublier les pincements au cœur ressenti lorsqu’on découvre un Natsuo au trente-sixième dessous, sa tristesse nous apparait particulièrement bien mise en lumière jouant tantôt sur ses expressions faciales tantôt sur la détresse de ses propos alors totalement perdu. Elle met en avant également  l’importance des paroles et des gestes de proches qui sont alors les plus à même à sortir le jeune homme de sa torpeur. Il faut dire que ce dernier est bien entouré, les actions de chacun d’entre eux pour l’aider à se relever nous parlent comme si tous avaient compris de quelle façon l’aborder sans que leurs discours ne tournent aux leçons de morales sans saveur.

Natsuo va alors s’accrocher au petit espoir laissé dans la lettre d’Hina, c’est à dire à son rêve de devenir un grand romancier pour ainsi donner du sens à cette séparation qui peut être de courte durée si la chance lui sourit. On ne l’avait jamais vu aussi acharné à coucher ses sentiments sur le papier, ce qui lui a fait le plus grand bien. Il fait alors un premier bond vers son rêve et il nous tarde déjà d’assister aux suivants, de quoi nous redonner en tout cas du baume au cœur ! 

Parallèlement,  Rui éprouve quelques difficultés à comprendre Natsuo. Il faut dire qu’entre l’envie de le voir heureux et ses propres sentiments amoureux, la jeune femme est déboussolée par les récents évènements. Elle va d’ailleurs nous surprendre en adoptant une attitude plutôt audacieuse, cette dernière est clairement le personnage dont l’évolution nous intrigue le plus depuis le début de la série et donc on reste pour le moment charmé par ce que nous propose l’auteure qui se montre plutôt inventive pour exprimer le désir de notre héroïne de vouloir ressentir le bonheur qu’elle partagerait avec Natsuo si elle était à la place d’Hina.

Enfin, on termine la lecture sur de nouvelles petites intrigues autour du club de littérature et bien sûr le fameux bonus non censuré centré sur les ébats sensuels et assurément sexy de deux des personnages. Le hot sans vulgarité, Kei Sasuga sait y faire et on aurait clairement prolongé l’expérience ! 

8
Réellement conquise par le ton plus mature et plus juste précédemment, je le fus davantage dans le présent opus qui m’a enfin donné l’impression de retrouver la Kei Sasuga qui avait jadis réussi à toucher mon cœur de lectrice à tant de reprises avec sa série Good ending. Pour être franche, je n’y croyais plus vraiment mais l’émotion est ici véritablement au rendez-vous et il n’y a pour une fois aucun faux pas concernant la direction prise par les personnages qui vont vous émouvoir puisque restant fidèle à leurs sentiments. L’auteure ne nous a jamais autant rassurés quand au réalisme et à la maîtrise de son intrigue. Petit coup de cœur !

Achetez Love x DilemmaT.8 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Love x Dilemma (Manga), Love x Dilemma T.8

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

1 commentaire

Avatar de Derelict

Complétement d'accord, encore un bon tome dans la lignée du précédent, espérons que la série reste sur cette dynamique et ce ton là.
Après, vu que la série est toujours en cours avec 17 tomes sortis, c'est malheureusement bien possible qu'elle retombe dans certains de ses travers plus tard, enfin bon profitons pour le moment de la bonne passe de LxD.