Critique Magi - The Labyrinth of Magic 26

Depuis le début de l'arc d'Alma torran, la série enchaîne les coups de cœur avec un récit qui gagne grandement puissance à l'image de personnages tels que Judal et Hakuryû dont les sombres projets nous en ont mis plein la vue durant les précédents événements. On refermait les dernières pages en plein milieu du duel opposant Gyokuyen à notre duo nouvellement formé, trépignant alors d'impatience d'en découvrir le dénouement et surtout les conséquences qui découleront de leurs actes. La situation va t-elle s'améliorer ou s'empirer ? Folie furieuse et terribles affrontements nous attendent dans un vingt-sixième opus nerveux et intense comme on les apprécie tant !

En premier lieu, on assiste à la suite et fin du versus Hakuryû et Gyokuen. La rancœur de l'un et la folie de l'autre rendent ce premier affrontement haletant et captivant à tel point qu’il est impossible de ne pas prendre son pied et de le vivre avec intensité tant il provoque en nous une véritable excitation à la lecture.  Au vu de son dénouement, on aurait pu penser que la fin funeste de l'un serait salvatrice et qu'il en ressortirait quelque chose d'un minimum positif libérant ainsi les peuples de la menace répondant au doux nom d'Al samen.

C'est avec horreur qu'on découvre une situation qui s'est en réalité gravement empirée nous laissant sur un sentiment de profonde tristesse en voyant un des personnages auquel on s'est grandement attaché au fil des aventures, notamment à travers ses liens d’amitié tissés avec  Ali baba & cie et le récit  difficile de sa vie, passer du côté obscur. Bon au départ puis transformé en un être foncièrement mauvais dont le cœur fut entièrement rongé par la haine, l’auteure s'est appliquée à nous dépeindre sa longue descente aux enfers nous offrant un spectacle assez saisissant qui aura de quoi nous déstabiliser plus d'une fois. En effet, on éprouvera réellement des difficultés à se faire à l’idée qu’il n’est plus celui qu’on connaissait et ne le sera sans doute jamais plus. Vouloir libérer le peuple de son avilissement par d’autres alors qu'on manipule le sien sans aucun état d'âmes est bel et bien le discours d'un fou. Il faut dire que la présence de judal à ses côtés, personnage désaxé et déjà responsable de plusieurs tragédies, n'a fait que le précipiter plus vite dans la noirceur.

Si on avait précédemment compris que tout retour en arrière serait impossible pour ce personnage concernant sa vengeance, on espérait voir ses amis le ramener sur le droit chemin. Un espoir de courte durée, deux de nos amis feront la même macabre découverte que nous se heurtant aux nouvelles idées utopistes de leur ami. Impuissant comme lors de la perte de son ami Yassim, aucune des paroles d’Ali baba n'arrivera à toucher le cœur de son ami. Devant la détermination de ce dernier à mettre à exécution ses sombres desseins et l’absurdité de son discours, il n'aura pas d'autres choix que de lancer toutes ses forces dans la bataille. L'une des meilleures scènes d'action délivrée par l’artiste au sommet de son art avec un lancement de sorts ultimes dont on se prend la puissance pleine poire. Les conséquences seront immédiatement visibles pour l'un mais difficile à deviner pour l'autre nous laissant bouche bée à la toute dernière page. Parallèlement un second affrontement aura lieu pourvu lui aussi d'excellentes surprises.

8
Il faut reconnaître que Shinobu Ohtaka se montre sacrément douée pour rendre ses scènes de full baston unique en leur genre notamment en les marquant de son style graphique reconnaissable entre milles et qu'elle maîtrise à la perfection. Cette dernière parvient à nous faire ressentir pleinement les émotions parfois très noires des combattants mis en scène, la folie et la haine déforment leurs expressions et nous donnent bien souvent des frissons à la lecture. Sans oublier, les poses adoptées par les personnages sont pensées avec esthétisme, sa façon de jouer sur une multitude d'angles de vue rendant le tout dynamique et la beauté de la mise en scène des techniques utilisées qui font bien souvent grimper l'intensité des scènes de façon exponentielle. Avec ses deux affrontements sans merci, ce tome nous en met une nouvelle fois plein la vue ! Petit coup de cœur !

Achetez Magi - The Labyrinth of MagicT.26 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Magi - The Labyrinth of Magic (Manga), Magi - The Labyrinth of Magic T.26

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire