Critique The Legend of Zelda - Twilight Princess 2

C’est en choisissant parfois mes titres au hasard attirée alors par la couverture qu’ils arborent que celui-ci atterrissait dans ma mangathèque. Ne connaissant strictement rien à l’univers de Zelda mise à part le fait qu’il s’agisse d’un jeu vidéo d’exploration avec pour personnage principal un elfe habillé de vert et portant une épée au dos, je me suis renseignée auprès du vendeur qui m’a alors assuré qu’il n’était en aucun cas nécessaire de lire les précédents arcs pour débuter ce dernier fraichement débarqué mais pour reprendre ses termes exacts « bin, il y a toujours Link, l’elfe habillé en vert qui doit sauver une princesse qui se nomme Zelda ». En résumé si tout comme moi vous ressentez l’envie de vous essayer à l’univers, rien ne vous empêche de le faire via The twillight princess. Ne vous attendez donc pas à ce que je fasse des parallèles avec les autres œuvres découlant de l’univers, j’en suis bien incapable. Si on en croit la petite illustration bonus en fin de tome, le présent arc se place juste après celui de Ocarina of Time et adapte le jeux vidéo du même nom sorti il y a quelque années. Toujours en cours au Japon, le quatrième volume devrait sortir d’ici fin décembre 2017. Après une première plongée agréable dans l’univers notamment grâce à un début posant tranquillement le canevas du récit et un trait aussi aéré qu’esthétique. Un monde en danger, une princesse en détresse et un héros torturé par son passé, la recette est simple mais se révèle tout de même divertissante. Ce second tome le sera tout autant.

Après quelques pages dans lesquelles on découvrira rapidement quelques bribes du passé de la royauté d’Hirule afin de donner toujours plus de corps au récit, on retrouvera notre jeune héros en bien fâcheuse posture. Totalement déstabilisé par sa nouvelle apparence, il se voit en plus contraint de passer un marché avec une petite démone qui semble avoir besoin de lui pour arriver à ses desseins. Astucieuse, déterminée et charismatique malgré sa petite taille, elle parvient à rapidement nous intriguer entretenant une aura de mystère sur ses aspirations qui nous échappent complètement pour le moment. Tout au long de ce tome, on ne saura d’ailleurs pas trop à quoi s’attendre avec elle ni si elle compte faire le bien ou le mal mais elle se révèle être dans tout les cas un bon guide pour Link qui va à son contact beaucoup apprendre sur les évènements qui se sont déchaînés dernièrement dans son monde.

Après avoir plus ou moins réussi à s’accorder, notre petit duo part à la rencontre d’un personnage important qui suite à ses révélations pourront débuter leur véritable périple. Un passage calquant probablement le récit sur les mêmes déroulements que les précédents arcs  et qui n’a rien de vraisemblablement très original mais pour l’heure on reste pris par l’histoire qui nous est contée notamment à travers la culpabilité qui ronge ces deux personnages. On apprend alors que Midona est en fait à la recherche d’artefact même si elle reste très vague sur ce qu’elle compte en faire une fois en sa possession. Suite à tout ceci, un lien très spécial va naitre entre Link et la princesse Zelda puisant sa force dans la volonté du jeune homme de vouloir réparer ses erreurs du passé. Après une trop courte scène d’action, notre héros prend conscience de ses nouveaux pouvoirs. Cette démonstration n’est d’ailleurs pas pour déplaire à Midonna qui voit Link le parfait allié. Parallèlement, on découvrira le sort réservé à la jeune amie de Link qui nous apparait alors dans une situation plus que précaire mais aussi les aspirations de celui qui l’a arraché à son village.

On enchaine avec une seconde rencontre qui permettra à Link de mieux comprendre ce qu’on attend de lui et surtout qui nous confortera dans l’idée qu’il est bel et bien l’élu du monde de la lumière capable de renverser celui de l’ombre. Cela dit, notre jeune héros a encore beaucoup à apprendre et est loin de faire actuellement le poids. On s’en rendra d’ailleurs compte lors de son affrontement avec un premier « boss », le fait que notre jeune héros n’aie pas encore totalement confiance en lui et éprouve des difficultés à maitriser ses aptitudes font que les scènes d’action ont un peu de mal à décoller. Ce qui reste assez logique avec l’esprit du jeu vidéo puisque lorsqu’on débute, on n’est pas forcément toute de suite au top. On ne se retrouve pas encore en présence de scènes bien rythmée, on reste plutôt sur un déroulement des évènements assez lent mais il en ressortira tout de même de nombreux changements avec un héros au nouveau statut et aux nouvelles aptitudes donnant ainsi une dimension toute de suite plus excitante à la suite du récit. Une première mini-quête s’achève, on a désormais hâte de découvrir les suivantes en espérant quelque chose de pas trop linéaire genre un boss, un artefact, de nouveaux pouvoirs même si ce serait logique vu qu’il s’agit probablement de l’essence même du jeu vidéo. 

6
Souffrant encore de quelques soucis de fluidité avec un second opus qui peine à trouver un bon rythme, on reste malgré tout intéressé par l’évolution de l’intrigue qui on l’espère ne deviendra pas trop prévisible et ne s’inscrira pas dans un schéma trop répétitif. On retiendra surtout ici l’entrée en scène d’un nouveau personnage qui à lui tout seul apporte une dose de mystère bienvenue au récit mais pour le moment le tout nous apparaît encore un peu simpliste.

Achetez The Legend of Zelda - Twilight PrincessT.2 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

The Legend of Zelda - Twilight Princess (Manga), The Legend of Zelda - Twilight Princess T.2

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire