Critique Toriko 36

La récolte de Pair s’étant révélée bien poilante, la suite s’annonce riche en révélation puisqu’on sentait en fin de tome que Kaka allait confier des informations capitales à nos amis leur permettant sans doute d’avoir une vision plus globale de la situation. Ce trente-sixième tome promet donc d'être passionnant puisque Mitsutoshi Shimabukuro a toujours fait preuve d'ingéniosité jusqu’ici lorsqu'il s'agissait de nous décrire les particularités de son immense univers. Il a plus d’un tour dans son sac pour épater ses lecteurs et on espère sincèrement qu’il en sera de même jusqu’à la fin de l’un des meilleurs nekketsu qu’il m’ait été donné de lire jusqu’à présent. Let’s go ! 

Retour aux festivités où on retrouve beaucoup de personnages qui viendront profiter de la saveur exquise de Pair. On appréciera réellement de voir que tous les meilleurs cuisiniers se sont mobilisés afin de venir prêter main-forte à toriko & cie, de chaleureuses retrouvailles et quelques gags viendront donc ponctuer les premières pages. Après s'être grandement inquiété pour le sort de Komatsu, autant de joie et de bonne humeur fait plaisir à voir que ce soit nos amis, les autochtones ou les esprits, ils se régalent tous car rien n’est plus agréable que de partager un bon repas ensemble !

L'ambiance conviviale fera ensuite place aux révélations de Kaka, l'occasion de trouver toutes les réponses à nos questions et même bien plus encore. En effet, on découvrira enfin la véritable nature et les véritables intentions des nitros bleu et rouge, le vrai visage d'Acacia et le but de l'organisation néo, l’évènement qui se cache derrière l'éclipse gourmet et le menu idéal d'acacia, les agissements de Tepei, la nature des démons d'appétit et de ce qui sommeille en Komatsu. Bref, des explications qui tombent à pic et qui prouve une nouvelle fois que l’auteur ne laisse rien au hasard et avait tout prévu depuis le début ! C'est donc totalement pris par les dires de Kaka qu'on ne verra pas venir l’ombre menaçante qui viendra interrompre cette discussion fort intéressante. Heureusement cette dernière aura eu le temps de conseiller à nos amis de partir à la rencontre de Gigi, l'un de ses semblables, afin qu'il les guide pour la suite des événements. En route, Kuribô nous en apprendra encore un peu plus sur ce que complote l'organisation Neo venant ainsi compléter les informations manquantes et rendre le tout très cohérent. C’est rassurant de constater que l’auteur n’oublie pas tout ce qu’il avait mis en place précédemment malgré l’accélération de son intrigue.

Arrivé à destination, on sera un nouveau amusé par les spécificités de cette nouvelle zone du monde gourmet mais aussi par l’aura étrange que dégage Gigi. Ce dernier ne perdra pas de temps et prendra les choses en main car nos amis ne seraient jamais parvenu à remplir leur mission en récoltant les ingrédients un par un et en défiant roi après roi car le temps leur est compté. Une bonne idée qui casse complètement de la routine qui s'est installée durant les deux précédents arcs avec une zone à explorer, un roi à affronter et un ingrédient à préparer même si on sent que du coup l’intrigue va encore subir un coup d’accélérateur. Cependant, cela évitera peut-être à nos amis d'affronter les autres rois et donc de les mettre dans une situation très délicate, autrement dit de faire trop dans la surenchère.

Les dernières pages promettent encore de très bons moments de divertissement avec un Komatsu déterminé à remplir sa mission et qui accompagné de nombreux cuisiniers de prestige devra relever de nouveaux défis avec le possible retour d’une compétition de cuisine !

8
Malgré le fait que l’intrigue prend un grand coup d’accélération, on prend énormément de plaisir à la lecture de ce tome tout simplement grâce aux très nombreuses révélations qui viendront à point nommé puisque les questions sans réponses commençaient à s’accumuler un peu trop. Certains seront peut être déçus avec un tome peut être trop bavard dans son ensemble mais pour les autres qui comme moi attendaient de pied ferme des réponses, ce dernier aura répondu à toutes nos attentes. La suite sera probablement placée sous le signe de l’action, rendez-vous en juillet !

Achetez TorikoT.36 chez nos partenaires

EUR 6,89

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Toriko (Manga), Toriko T.36

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire