Critique Ghost Face 1

Afin de contrôler les criminels les plus dangereux et de les séparer du reste de la population, le gouvernement les a isolés sur l'île Shodo. Avec le temps, les criminels se sont organisés et ont chassé les gardiens du lieu faisant de Shodo un territoire où seule la loi de la jungle est appliquée. Le gouvernement décide alors de signer un pacte avec les criminels en reconnaissant leur indépendance et en promettant de ne pas les attaquer. En contrepartie, les criminels doivent s’assurer qu'aucun d'entre eux ne s'échappe de l'île... C'est ainsi qu'une paix instable s'est installée. Mais cette règle ne va pas perdurer...

Des criminels qu’on isole sur une île ? A première vue, le synopsis peut nous faire penser à Area D, une œuvre également éditée chez Pika éditions. Mais l’histoire est-elle aussi passionnante à suivre ? Nous allons le voir tout de suite !

Dès le départ, on nous plonge dans un contexte particulièrement violent. Les scènes d’action sont très gores avec des personnages qui se font littéralement déchiqueter sans la moindre retenue. Le sang coule à flot et c’est un véritable massacre. Les membres du gouvernement souhaitent à tout prix éliminer un personnage de l’île Shodo qui a enfreint un accord. De ce fait, nous suivons une opération d’un groupe d’unités d’élite qui va tenter de rétablir la situation. Cependant, on se rend rapidement compte que ces membres de la société, qui sont censés être de bons citoyens, sont loin d’être innocents. Certains ne valent pas mieux que les criminels. Entre effacer les preuves et tuer les personnes qui gênent, ils ne font pas dans le détail.

L’un des atouts de ce titre, ce sont les personnages qui sont pour la plupart très charismatiques. Certains ont une apparence très classe et soignée comme Tetsan par exemple. Les scènes de combats sont également plutôt réussies, avec un dessin en couleurs à la hauteur de nos espérances. Il est dynamique mais possède également un style assez particulier presque vintage. Les décors sont également bien réalisés avec de beaux paysages à certains moments. Néanmoins, et il faut bien le constater, les combats sont souvent expéditifs, on décapite l’adversaire et c’est fini.

On en apprend plus sur le Ghost face, notamment sur ses motivations qui demeurent un peu classiques mais qui restent efficaces. On nous introduit de nombreux personnages dans ce récit, parfois même beaucoup trop. Malheureusement, la plupart manquent de développement et sont mal exploités. Ils n’apportent pas grand-chose à l’intrigue, autant se concentrer sur un seul groupe de protagonistes. C’est d’ailleurs cet aspect qui va nous amener à parler du gros point noir de ce one-shot : la narration est beaucoup trop lourde et manque clairement de fluidité. Le réel problème, c’est que le récit part dans tous les sens. On passe d’une scène à une autre sans transition et il y a beaucoup trop d’intrigues différentes. Certes, on en sait davantage sur l’île et ses origines mais il n’y a aucune cohésion. On a l’impression que l’auteur a mis toutes les idées qui lui passaient par la tête. Il y a de bons éléments mais d’autres qui n’ont aucun intérêt. Résultat, c’est une confusion totale qui règne dans cette histoire. On y voit un peu plus clair à la fin du tome mais c’est loin d’être suffisant. Et que dire de la fin qui est une déception. On s’attendait à beaucoup mieux. D’autant plus qu’on nous annonce une suite qui ne verra probablement jamais le jour car je vous le rappelle, il s’agit d’un one-shot !

4
Quelle déception à la lecture de ce manhwa ! Le lecteur est perdu dans cette narration beaucoup trop complexe et il ne sait pas vers où il se dirige. Il n’y a pas vraiment d’objectif à atteindre et on nous raconte l’histoire de l’île Shodo qui est malheureusement bien trop désordonnée et rend le tout indigeste. On suit beaucoup trop d’intrigues, de personnages et c’est bien là le problème, quel est l’intérêt de tout ça ? Pourtant, il y avait de bonnes idées et le potentiel était là. Des personnages charismatiques, des combats et un dessin plutôt efficaces mais qui ne rattrapent malheureusement pas toutes les erreurs de ce one-shot, et c’est bien dommage … Les plus: -Personnages charismatiques -Dessin efficace Les moins: -Narration trop brouillonne -beaucoup trop d'intrigues différentes -Dénouement décevant

Achetez Ghost FaceT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Végéta69

Journaliste/assistant de production. Passionné de mangas depuis l'âge de 10 ans, j'apprécie autant du shonen que du seinen. Avec mes chroniques, je partage avec vous ma passion en vous proposant mon humble ressenti, tout en essayant de garder un esprit critique et objectif pour vous satisfaire. mail: vegeta69mj@yahoo.fr

Contenu associé

Ghost Face (Manhwa), Ghost Face T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire