Chronique : Bride of the fox spirit

Une fois n'est pas coutume, voilà que Taifu ne nous propose pas un ouvrage à caractère érotique! Oui, vous avez bien lu, non, ce n'est même pas un shonen-ai comme la couverture pouvait laisser le penser, ici, point de romance entre les deux personnages principaux (l'un d'entre eux est d'ailleurs ouvertement hétéro et fou de sa dulcinée), ni de romance tout court. Bride of the fox spirit, ce n'est ni plus ni moins que le récit assez loufoque d'un jeune SDF dépourvu de confiance en lui, qui va accidentellement découvrir l'existence des yôkai... et ses origines!

A partir de là, Shin se retrouvera entouré de nouveaux amis, dans une ambiance qui fleure bon le folklore traditionnel japonais. Outre les kitsune, on côtoie aussi un bakeneko et de bien curieux kami, sans oublier des mentions récurrentes envers un célèbre personnage ayant réellement existé, dont il ne vaut mieux pas dévoiler ici l'identité pour ne pas vous gâcher la surprise. Dommage que nombre des aspects surnaturels, qu'il s'agisse des créatures ou de la magie, ne bénéficient pas de la moindre explication : si les amateurs de ce genre de récit seront en terrain connu et n'y feront même pas attention, leur absence pourra peut-être gêner les profanes. Le folklore traditionnel sert donc moins de sujet que de décor, et encore, de décor relativement discret. Le one-shot possède surtout un aspect comédie très marqué ; l'histoire, sachant toutefois se montrer sérieuse lorsqu'il le faut, se retrouvant ponctuée de gags dès que le moment s'y prête.

Le volume est découpé en deux grosses parties de plusieurs chapitres chacune, suivies de deux histoires de respectivement trois et quatre pages. Il se dégage du one-shot un aspect très « tranche de vie », comprenez par là que les parties en question se suivent chronologiquement mais se suffisent à elles-mêmes et qu'il aurait tout aussi bien pu y avoir d'autres tomes derrière. La conclusion ne laisse donc aucun sentiment de frustration, la « fin » s'avérant relativement satisfaisante.
Côté narration, le récit ne souffre d'aucun temps mort ni de confusion, et il n'y a rien de particulier à dire sur le découpage des cases : on sait toujours ce qu'il se passe.

Graphiquement, Bride of the fox spirit est une bonne surprise. Sans être spécialement magnifique, le titre bénéficie d'une patte graphique soignée, de personnages expressifs et de petits renards absolument trop mignons. C'est propre, plutôt joli, et on n'en demande pas plus.

Côté édition, on retrouve les points forts habituels de Taifu, avec une impression et une reliure impeccables, un papier de bonne qualité, une page couleur et... des renards absolument trop mignons sous la jaquette.

Bref, s'il ne révolutionne rien du tout, Bride of the fox spirit offre un moment de lecture frais, agréable, et surtout fait partie de ces rares titres pouvant plaire absolument à tout le monde. Laissez-lui sa chance, la série ne fait qu'un tout petit tome.

7
Titre inclassable s'il en est, Bride of the fox spirit offre une aventure bourrée d'humour en compagnie des yôkai. Et si l'on pourra reprocher au manga de ne pas vraiment développer son univers, le one-shot s'avère suffisamment bien ficelé pour que ça n'ait pas vraiment d'importance.
  • des personnages attachants
  • l'humour omniprésent mais pas envahissant
  • un one-shot à l'ambiance fraîche et légère, idéal pour l'été
  • univers finalement peu développé
  • seulement un tome

Achetez The Bride of the fox spiritT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Pois0n

http://twitter.com/Svetlana_Mori Auteur de romance fantasy et paranormal romance. Photographe amateur, amoureux de musique hardstyle, gameur, dolleur, ayant vendu son âme à Domino's pizza.

Site/blog perso : http://svetlanamoriwritings.peyj.com/

Contenu associé

Rihito TAKARAI, Taifu Comics, The Bride of the fox spirit (Manga), The Bride of the fox spirit T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire