Chronique : Stravaganza - La Reine au Casque de Fer 1

Reine incognito

L’histoire prend place dans un monde imaginaire de type héroïc-fantasy dans lequel nous suivons les aventures d’une reine pas comme les autres : la reine Viviane. En effet, elle est aussi connue sous le nom de “Reine casquée”. Le peuple n’a ainsi jamais vu son vrai visage, ce qui lui permet de s’offrir quelques escapades en toute tranquilité… et celle-ci ne manque pas d’en abuser.


© 2013 Akihito Tomi


Avec son fort tempérament et son côté aventurière, elle ne manque pas de prendre des risques au grand désespoir de ceux qui l’entourent. Le monde regorge de créatures et de dangers en tous genres et notre reine va en faire les frais dès le début de ce manga où elle va notamment rencontrer un Wumba, une sorte de singe géant ayant soif de chair humaine visiblement !



“Erotic fantasy” ?


En commençant Stravaganza, je m’attendais vraiment à ce que le côté “grivois” (dixit l’éditeur) soit plus prononcé que ça. Certes, on voit souvent la reine dénudée et parfois dans des postures explicites mais cela reste relativement mesuré et souvent utilisé à des fins humoristiques. On lit donc ces passages d’un oeil amusé et il faut bien avouer qu’Akihito Tomi dessine plutôt bien les courbes féminines. A la fin du tome, il se fait d’ailleurs un peu plus plaisir !
 

© 2013 Akihito Tomi

En général, quand on entame un manga se déroulant dans un univers héroïc fantasy, on s’attend surtout à une quête et de l’action. Côté action, c’est assez bien fourni. Dès le début du tome, la reine se retrouve en difficulté et nous montre ce dont elle est capable. Cette scène peut d’ailleurs paraître un peu longue surtout que, même si le trait de l’auteur est assuré et fin, certaines cases sont difficilement compréhensibles et on ne sait pas trop ce qu’il se passe.

Mais passé ce moment, le scénario prend une tournure plus tranquille, voire futile. On pouvait logiquement s’attendre à un début d’intrigue pour nous donner envie de lire la suite mais il n’en est rien. Ce tome se résume au final par un enchaînement de scènes sans réel lien entre elles la plupart du temps. La construction de ce premier volume est donc plutôt étrange mais espérons que la suite sera plus structurée afin que le lecteur puisse vraiment accrocher à l’histoire.



Il n’y en a que pour Viviane !

Vous l’aurez compris, la reine Viviane est l’héroïne de cette histoire. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle a été plus travaillée que les autres pour le moment. Arrivés à la fin de ce premier tome, on ne sait absolument rien sur elle, son passé, d’où elle vient… c’est un peu frustrant car du coup ce personnage manque de profondeur. Mais pourtant, elle est attachante avec son côté naïf, sa bonté et sa témérité.

© 2013 Akihito Tomi


Il n’y a pas pour ainsi dire de personnages secondaires importants. On voit souvent Luba, la servante de la reine qui veille sur elle mais elle n’a pas une grande place dans l’histoire pour le moment. On voit aussi quelques fois Dorne, qui semble être le chef des armées et qui se tire les cheveux chaque fois que la reine ne lui obéit pas.


5
Ce premier tome de Stravaganza fait plus office d’aperçu qu’autre chose. Aucune quête n’a réellement été lancée et on se contente de suivre le quotidien de la reine d’une manière détachée. Avec son ton léger et son humour souvent coquin, on a du mal à vraiment comprendre où l’auteur va nous emmener par la suite. Est-ce qu’un vrai scénario va être mis en place ou est-ce qu’on va devoir se contenter d’une succession de scènes sans vraie structure ? Le tome 2 nous le dira mais pour le moment, il est difficile d’être vraiment convaincu même si la lecture reste sympathique.
  • Les dessins de très bonne qualité
  • Le personnage de Viviane et sa double vie
  • Pas de scénario à proprement parler
  • Scènes d’action parfois peu compréhensibles et trop longues
  • Personnages très peu travaillés pour le moment

Achetez Stravaganza - La Reine au Casque de FerT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Skeet

Créateur de Manga Sanctuary et avant tout lecteur de manga depuis la fin des années 80.

Site/blog perso : http://www.manga-sanctuary.com

Contenu associé

Stravaganza - La Reine au Casque de Fer T.1, Akihito TOMI, Casterman Manga, Stravaganza - La Reine au Casque de Fer (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire