Chronique : Lesson of the Evil T.4

Jusqu'où va aller Hasumi cette fois-ci ?

Un passé sanglant refait surface, et attire l’attention de curieux toujours plus nombreux. Un élève intelligent et un professeur s’approchent trop de la vérité et le paieront cher… Seiji Hasumi a horreur qu’on se mêle de ses affaires !

Après un 3ème tome qui a révélé la vraie nature de cette série, on retrouve un 4ème tome dans la continuité du précédent. Je vous arrête de suite : si vous n'avez pas été convaincu(e) par le 3ème tome, ce n'est pas la peine de lire la suite de cette série. En effet, certains s'étaient montrés déçus après la lecture des deux premiers tomes, pensant qu'il ne s'agissait que de manipulations mais en lisant la suite, on comprend qu'Hasumi est un véritable psychopathe dénué de sentiments et n'hésitant pas à faire couler le sang.

Pour la première fois, l'auteur nous dévoile une partie du passé d'Hasumi et force est de constater qu'il fait de plus en plus penser à Dexter, héros de la série TV éponyme. En effet, on apprend qu'Hasumi a reçu l'enseignement d'un "bienfaiteur" qui lui a appris à "feindre les sentiments" afin de se fondre dans la masse et que personne ne puisse soupçonner sa véritable nature. Il semblerait qu'il ait toujours été comme ça, à moins que cela ne se soit déclenché suite à la mort des ses parents. Mais à la différence de Dexter qui nous apparaissait plutôt sympathique au final, Hasumi lui, est bien plus pervers et prend un réel plaisir à faire du mal aux autres.

Mais un autre professeur, Mr Tsurii entre en scène et semble lui aussi très suspect, ce qui ne va pas échapper à ce cher professeur Hasumi ni au groupe d'élèves qui mène l'enquête et se sent de plus en plus en danger... D'ailleurs, ce passage a été une petite déception pour moi car trop vite expédié. C'est comme si l'auteur avait voulu initier quelque chose mais s'était dit que finalement il allait passer à autre chose.

Maintenant qu'on a compris ce dont Hasumi était capable, il faut bien avouer qu'on n'est plus vraiment surpris par ses agissements. On peut se demander pourquoi il s'accroche tant à un lycée comme il le fait. Mais c'est tout simplement une couverture pour lui et un moyen de "survivre" sans être percé à jour. Bon ok, ça semble quand même compromis car il laisse libre cours à ses pulsions même s'il pense prendre toutes les précautions. On espère quand même que dès le prochain tome, des changements se produisent car sinon on risque de se retrouver dans un schéma narratif trop classique et répétitif. Pour faire simple, il faudrait que le personnage d'Hasumi subisse une quelconque évolution pour qu'il garde un intérêt aux yeux du lecteur maintenant qu'on a bien compris comment il fonctionnait.

En tout cas, même si on s'attendait un peu à la tournure que prennent les évènements dans ce tome, la fin est plutôt mouvementée et ne manquera pas de vous secouer ! 

6
Un 4ème tome dans la continuité du 3ème qui avait vraiment posé les bases de ce manga. Le scénario suit sa logique et l'auteur nous offre un final bien sanglant comme on s'y attendait. Mais attention à ne pas trop tourner en rond par la suite Mr KISHI. Il faut continuer à nous surprendre !

Partagez cette news :

par Skeet

Créateur de Manga Sanctuary et avant tout lecteur de manga depuis la fin des années 80.

Site/blog perso : http://www.manga-sanctuary.com

Contenu associé

Yûsuke KISHI, Eiji KARASUYAMA, Kana doublon, Lesson of the Evil (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire