Chronique : Innocent T.5

La petite soeur de Charles-Henri s'affirme dans ce tome...

Sur le conseil de sa sœur, Charles-Henri est parvenu à mener à bien l’exécution de Damiens, mais la vieille Marthe est furieuse contre Marie-Josèphe : jamais encore aucune femme n’avait eu l’audace de fouler l’échafaud !
Pour punir l’impudente, elle lui applique au fer rouge sur la poitrine les armoiries de la famille Sanson. Charles-Henri intervient alors pour prendre la défense de sa cadette. Frère et sœur font désormais marche commune, et c’est en direction de Versailles que leurs pas les mènent.

Comme sa couverture le suggère, ce tome est presque entièrement dédié à la petite soeur de Charles-Henri : Marie-Josèphe. On découvre ainsi un peu plus en détail ce personnage réellement effrayant. Du haut de ses 12 ans, elle n'est pas impressionnée par le métier de bourreau, contrairement à son grand frère. Elle est même très enthousiaste à l'idée de pouvoir mener à bien ses premières exécutions. Elle considère vraiment ceci comme sa vocation. Son frère tente de la faire recommander par Monsieur de Griffin mais elle va devoir payer de sa personne...

Le ton est clairement différent dans ce tome puisque pour le première fois, un exécuteur va accomplir sa tâche motivé par la vengeance. Marie-Josèphe va prouver qu'elle n'est pas encore assez mature pour ce travail. D'ailleurs, sa façon de faire va provoquer la colère du public qui préfère une exécution rapide et nette. Mais cette fois-ci les exécutions ne vont prendre qu'une petite partie du volume pour se concentrer sur Marie-Josèphe.

Quand on raconte un telle histoire et disons-le, de telles horreurs faisant malheureusement partie de l'histoire, il faut savoir amener les choses d'une certaine manière. Il est facile de choquer avec des images sanglantes mais il est plus difficile de faire transparaître des sentiments et même d'apporter un peu de poésie à tout cela. C'est pour ce qu'arrive à faire Shin'ichi SAKAMOTO grâce à des métaphores sublimées par des dessins de grande qualité.

Même si pour moi, c'est un des tomes les plus décousus scénaristiquement parlant, il n'en reste pas moins captivant grâce à des scènes très intenses. De plus, des destins vont se croiser, ce qui donne envie de lire la suite.

7
Un tome qui change un peu des précédents car moins axé sur les exécutions et plus décousu. La découverte de la personnalité de la jeune Marie-Josèphe donne froid dans le dos et promet une suite palpitante. L'auteur continue de livrer des planches sublimes et très poétiques pour notre plus grand plaisir.

Partagez cette news :

par Skeet

Créateur de Manga Sanctuary et avant tout lecteur de manga depuis la fin des années 80.

Site/blog perso : http://www.manga-sanctuary.com

Contenu associé

Innocent (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire