Chronique : Soloman T.1

Le super-héros seul au monde

Enfant, Ryô Tanabe rêvait de devenir un super-héros au service du bien. Aujourd’hui, il vit reclus dans sa chambre afin de fuir les esprits que lui seul est capable de voir. Mais un mail va tout changer. "Au secours", tel est le message qu’il va recevoir et qui va le pousser à sortir de chez lui pour découvrir un monde dévasté. Que s’est-il donc passé ? Est-il l’unique survivant de la Terre ?


Seul au monde

Rien à voir avec le film de Robert ZEMECKIS  avec Tom HANKS ! Ici, notre héros n'est pas sur une île déserte mais bien au Japon. N'empêche que lui aussi se retrouve seul... ou presque ! Car Ryô TANABE n'est jamais vraiment seul puisqu'il voit les âmes de défunts. Alors qu'il a décidé de vivre enfermé dans sa chambre, un mystérieux SMS de détresse le fait sortir et là, stupeur : il découvre un monde ravagé où aucun être vivant ne semble avoir survécu.
 

SOLOMAN vol. 1 © Sousou SAKAKIBARA 2014 / KADOKAWA CORPORATION


Mais au bout d'un moment, il tombe nez à nez avec l'âme de la personne qui lui a envoyé le message et ce n'est autre que sa demi-soeur Nishizono ! Mais celle-ci est une peste qui a pourri la vie de Ryô... C'est alors que Ryô tombe sur ce qui semble être un survivant mais c'est en fait un être disant venir de la Lune et qui cherche à le tuer pour une raison qu'il ignore ! C'est alors que Nishizono lui propose de faire une sorte de fusion pour arriver à éviter la mort et se battre.

Le drame pour Ryô c'est d'avoir enfin une occasion de devenir un super-héros, chose dont il rêvait étant enfant, et n'avoir plus personne à protéger puisque tous les êtres humains semblent être morts. Mais quel est le véritable but de ces habitants de la Lune qui semblent être la seule forme de vie actuellement sur Terre ? Pourquoi est-il le seul survivant ? Les réponses vont être apportées très rapidement ne laissant pas vraiment de place au suspense mais ceci n'est pas vraiment surprenant quand on sait que la série ne compte que deux tomes en tout !


Un manga de super-héros ?

Ryô rêvait de devenir un super-héros quand il était enfant mais ceci semble compromis, même avec les évènements extraordinaires qui se sont produits. Mais je préfère être clair tout de suite : Soloman n'a pour le moment rien d'un manga de super-héros. En effet, bien que Ryô sache depuis longtemps qu'il a un "don" puisqu'il "voit des gens qui sont morts" (références inside), ceci ne semble pas pouvoir l'aider à sauver le monde ou protéger des personnes. Et puis de toute façon, il n'y a plus d'humains sur Terre donc l'affaire est réglée !

SOLOMAN vol. 1 © Sousou SAKAKIBARA 2014 / KADOKAWA CORPORATION


Je ne vais pas trop en révéler étant donné que la série ne fait que deux tomes mais l'histoire va basculer dans quelque chose de relativement classique et Ryô va trouver un sens à sa vie. On a un peu de mal à savoir ce que l'auteur a voulu faire. Il oscille entre noirceur et mièvrerie (personnage bien cliché de Nino...) sans savoir où il veut réellement aller. On sent que l'auteur se précipite pour faire avancer son histoire au détriment du réalisme des relations qui se nouent entre les personnages. De plus, Nishizono, la demi-soeur de "Tanabrèle" (c'est comme ça qu'elle le surnomme), semble en savoir beaucoup et être à l'aise avec la possession de corps mais on se demande bien comment elle a pu découvrir ceci avant que Ryô sorte de sa chambre étant donné qu'il n'y avait déjà plus personne avec qui fusionner... Mais ceci trouvera peut-être une explication dans le second tome.

Commentaires (0)