Chronique anime : Log Horizon

Découvrez nos premières impressions sur cette série diffusée en simulcast sur ADN.

 

30 000 joueurs d'un MMORPG se retrouvent piégés dans le jeu Elder Tales sans pouvoir retourner dans la vie réelle. Même la mort ne peut les délivrer.
Face à cette situation inextricable, la plupart des joueurs ont lâché prise et errent sans but dans ce monde.
Pourtant un garçon du nom de Shiro va décider de prendre les choses en main pour découvrir le fin mot de l'histoire et surtout rentrer chez lui.

Titre : Log Horizon
Diffusion : ADN depuis le 05/10/2013

Scénariste : Toshizô NEMOTO

Réalisateur : Shinji ISHIHIRA

Chara-designer : Mariko ITŌ

Musique : Yasuharu TAKANASHI

Animation : STUDIO DEEN

Animation : SATELIGHT

Une fois de plus, nous allons profiter de la diffusion actuelle de la deuxième saison de Log Horizon pour effectuer un topo sur la série dans son ensemble. Pour info, la première saison a été diffusée du 5 octobre au 22 mars 2014 en simulcast sur ADN pour la VO STFR et sur Crunchyroll pour la VO STA, et comporte 25 épisodes. La diffusion de la seconde est toujours en cours, débutée le 4 octobre 2014, et compte 6 épisodes à son actif (également 25 prévus).

 




Mieux que Sword Art Online ?

Oui et non. Si j'entame mon paragraphe par ce titre polémique, c'est d'une part parce que j'entends souvent donnée cette référence en réaction au (over)hype de SAO, donc autant percer l'abcès tout de suite ; d'autre part, car ainsi je suis assuré que vous lisiez au moins ce premier paragraphe !

Inutile de tourner autour du pot, comparer SAO et Log Horizon est difficile dans la mesure où la seule chose que partage ces deux séries se trouve être leur thème principal : piégés dans un MMORPG. Pour le reste, chacune de ces séries dispose de ses points forts et de ses points faibles et surtout, de sa manière d'aborder le sujet. Poura schématiser, si SAO est « action », Log Horizon est plus « réflexion ». Voyons donc de plus prêt ce que nous propose Log Horizon !

Lors de la sortie de la douzième extension d'Elder Tale, MMORPG à succès, de nombreux joueurs se retrouvent bloqués dans le jeu. Ceux-ci se retrouvent dans la peau de leur avatar avec l'impossibilité de se déconnecter, ni même de mourir. Mourir dans le jeu entraîne un « classique » respawn. Nous allons alors suivre les pérégrinations de Shiroe, jeune adulte peu sociable mais enchanteur et stratège redoutable, et de ses deux (premiers) compagnons : Naotsugu, le gardien et Akatsuki l'assassine. Ensemble, ils vont tenter de s'adapter à leur nouvelle réalité et en apprendre les mystères.

Il faut avouer qu'à la lecture d'un tel pitch, tout en sachant que Log Horizon est aussi adapté d'un light novel légèrement postérieur à SAO, on est en droit de se poser des questions et la comparaison apparaît tout de suite comme plus légitime.

 

Une première saison pleine de promesses

Si Log Horizon possède des atouts non négligeables, la qualité graphique et d'animation n'en font pas partie. Sans être laid, Log Horizon se contente du strict minimum et adopte un style visuel extrêmement standard, très proche de .hack//Roots datant... de 2006. Objectivement, cet anime se situe donc dans la moyenne basse visuellement parlant. Même en terme de chara-design, c'est sympathique mais on ne prend pas de risques.

Paradoxalement, cela ne nuit pas forcément à l'immersion ni à la cohérence générale. Car en effet, la grande force de Log Horizon ne réside pas dans ses scènes d'actions mais plutôt dans le traitement du thème du MMORPG et dans sa trame scénaristique. L'histoire est intéressante, bien menée et on se plait à avancer au rythme de Shiroe.

Le suspense est bien présent dans la mesure où le spectateur n'est pas tout à fait omniscient, en effet les plans de Shiroe nous sont dévoilés au fur et à mesure, jusqu'à l'apotéose, comme si nous étions d'autres joueurs d'Elder Tale. Jamais on ne peut se douter de l'issue à l'avance. C'est pour cette raison que l'expérience que propose Log Horizon sort vraiment du lot et colle parfaitement à l'esprit MMORPG.


Un appel du pied aux amateurs de MMO

Clairement, cette série vise un public particulier (ce qui ne veut pas dire que cela n'intéressera pas les autres) du fait que tout tourne autour des mécaniques propres aux MMO. On saluera en passant l'effort fait par Shiroe, qui nous les explique de manière simple et concise en début de chaque épisode, dans la minute précédant le générique : cela peut sembler fastidieux mais il n'en est rien ! C'est court et cela ne vient pas interrompre l'action.

Ensuite, ce qui m'a personnellement beaucoup plu concerne la façon dont la thématique du MMORPG est appropriée : tout est redécouvert par les protagonistes et expliqué de manière « rationnelle » (je mets de gros guillemets car c'est parfois un peu tiré par les cheveux, mais l'effort est là et en cohérence avec la ligne directrice). Tout y passe : la problématique de la nourriture, l'explication du respawn et de ses conséquences, le système de magie/compétence du jeu, de crafting (entendre création d'objets).

Tout en suivant une trame scénaristique, certes peu complexe, l'immersion dans le jeu est permanente (organisation d' « events », système de guilde, de « raids » et donjons...) et on ressent la même excitation que les protagonistes lors des découvertes. Tout cela sert l'histoire et n'a pas juste un rôle de faire valoir, comme cela peut être le cas dans la première partie (de la première saison) de SAO où cette « immersion » se fait par le biais d'épisodes y étant (quasi) entièrement dédiés et cassant le rythme par la même occasion.

Enfin, Log Horizon s'attarde avec insistance sur les relations, souvent passées sous silence dans d'autres séries, entre les joueurs et les PNJ (personnages non jouables), en soulevant toutes sortes de questions, notamment liées à l'intelligence artificielle et au respect/regard de l'autre.

Bref, vous l'aurez compris, le gros point fort de cette série, mais aussi son plus gros point faible, est son immersion. Il va de soit que l'expérience du spectateur non initié à ce monde du MMO en sera largement appauvrie ; cette série n'en restera pas moins agréable à suivre (là où SAO satisfera un public plus large, allant moins loin dans le détail).

 

Une deuxième saison mi-figue, mi-raisin

Je préfère ne pas trop m'avancer, la deuxième saison ayant tout juste atteint son sixième épisode, mais il est d'ores et déjà possible de constater une baisse qualitative assez frustrante sur ce démarrage...

Il est à noter que le studio en charge de l'animation a changé entre temps (Satelight pour la première saison, Studio Deen pour la deuxième). Toutefois, le style visuel n'a pas bougé d'un pouce (je vous laisse être les juges et interpètes de ce constat).

Je ne souhaite pas tirer de plans sur la comète mais force est de constater que cette suite directe s'engage sur une pente assez glissante : en six épisodes, pas beaucoup de Shiroe (donc de trame principale) et beaucoup d'historiettes annexes sans grand intérêt durant la période de Noël (*tousse* fan service *tousse*) même si le dernier épisode semble vouloir amener à quelque chose d'un peu plus consistant.


En bref

Si vous ne connaissez pas cette série et que vous appréciez les séries animées se déroulant dans un univers virtuel, que vous ayiez apprécié SAO ou non, je vous la recommande. Une bonne série avec peu de défauts vraiment patents, des personnages un peu classiques mais attachants et des trips sur les lunettes.

En tout cas, beaucoup plus facilement appréciable qu'un .Hack.

 

 

LES + LES -

- Excellente immersion

- Une thématique classique pour une approche originale

- Un équilibre visiblement assez fragile

- Un peu vieillot visuellement

 

Note :
7/10

 

Plus d'infos sur la série : VOIR LA FICHE DE LOG HORIZON

Vous suivez cette série ? Ajoutez-la à votre liste et tenez à jour les épisodes que vous avez déjà vus :

Suivre cette série

 

DECOUVREZ GRATUITEMENT LOG HORIZON :


Source : animedigitalnetwork.fr

Partagez cette news :

par JohnnyBoy44

Contenu associé

Log Horizon (Série TV animée)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire