Questions aux éditeurs - Mai 2012 avec Glénat Manga

Réponses à vos nombreuses questions !

Nous nous retrouvons en ce joli (?!) mois de mai avec les réponses aux nombreuses interrogations adressées aux éditions Glénat Manga. Stéphane Ferrand, directeur éditorial, a joué le jeu en répondant à 14 de vos questions. Sans plus attendre voici le nouveau Questions aux Editeurs !

 

 

Bonjour à tous et merci d’avoir participé à cet exercice. Voici nos réponses.

 

Coucou Glénat Manga ! Pouvez-vous nous expliquer comment vous repérez les titres qui vous intéressent (Un partenaire sur place à la recherche de titres sympathiques ? Vous faites des allers- retours ? Vous feuilletez les mags de prépub ? Etc...) et quels critères vous motivent en priorité à faire une proposition à l’ayant droit (Série courte ? Graphisme ? Notoriété de l’auteur ? Etc...) ? Ogami Itto

Il y a plusieurs manières de repérer un titre. En premier lieu je reçois les mangashis (Magazines de prépublications japonais). Donc j’étudie dès prépublication, les titres qui me semblent intéressants pour le public français. Ensuite, il y a le contact direct avec les éditeurs japonais, qui me permet de savoir en partie ce qui est en train de se préparer en prépublication. Ensuite, l’exploration sur place au Japon demeure un grand moment de recherche et me permet de trouver des titres moins évidents mais tout aussi pertinents pour la France. Je bénéficie également de quelques contacts sur place au Japon avec qui nous avons des échanges d’informations réguliers. Enfin, je regarde également ce qui se publie sur les autres territoires que la France, tout en gardant à l’esprit que le publishing d’un pays ne fait pas le publishing d’un autre. Chaque marché reste spécifique.

Les critères constituent une seconde phase de choix plus complexe, car le choix d’une série longue ou d’un one-shot dépend aussi du public à qui je destine le titre. Un titre à placer auprès d’un lectorat moins habitué au manga ne peut être un titre trop long par exemple. Le critère premier de choix est l’histoire (sans bonne histoire, rien n’est possible) puis le graphisme, mais aussi, très important, la narration, sa fluidité et sa lisibilité. La notoriété de l’auteur ainsi que d’autres critères interviennent ensuite.

J’essaie quoi qu’il en soit de toujours me mettre à la place du public français, partant du principe qu’un succès au Japon ne fait pas systématiquement un succès en France, donc avant tout, la question est : “Est-ce que mes lecteurs vont aimer ?”

 

 

"2013 est aujourd’hui une date raisonnable pour inscrire ce titre [D.N. Angel.] dans vos listes d’achat"

 

 

Ma première question concerne Btooom!. Pourquoi l’avoir classée dans la collection shônen ? Comme vous le savez, il s’agit d’un seinen, et son contenu n’est clairement pas adapté aux mêmes lecteurs. Il y est notamment question de viol d’une femme morte par un enfant de 14 ans... N’y aurait-il pas eu une erreur de votre part dans la classification du titre ? Ma seconde question concerne Cyborg 009. De fortes rumeurs font état d’un arrêt possible de la série au 15e volume. Démentez-vous cette rumeur ou l’avenir de la série est-il vraiment sombre malgré l’augmentation de 50% du prix des volumes ? takamura

Je pense que le segment shônen a vu son âge moyen évoluer grandement ces dernières années. Cela se voit notamment dans l’émergence de plus en plus réelle de titres seinen. De fait, un lecteur de shônen a aujourd’hui plus souvent 15 ou 16 ans que 11 ou 12 ans. Les marchés (japonais, français…) ont tenté plusieurs choses afin de répondre à cette évolution naturelle, comme la création de collections “shônen up” ou autres. Recréer des sous-catégories me gêne car je pense que le schéma éditorial est déjà très segmenté pour la France et qu’en rajouter ne ferait qu’augmenter la confusion, notamment des libraires. Avec Btooom!, j’ai donc voulu expérimenter, avec l’accord des ayant droits japonais, une autre phase, consistant à catégoriser le titre en shônen (car on y retrouve les schémas narratifs du shônen), mais en marquant le titre “Pour public averti” ce qui permet de comprendre que le titre est assez “rude”. Concernant Cyborg 009, la question ne se pose pas puisque j’ai toujours tenu à répéter depuis 5 ans que je ne stopperai pas une série que je lance, et je m’y tiens rigoureusement.

 

 

Bonjour, pour encourager l’édition de titres dit “classiques”, j’achète tout ce qui sort sur le marché, communément rangé dans la case vieillot : même une série que je n’apprécie guère, Cyborg 009 pour ne pas la nommer. Ma question sera simple : n’êtes-vous pas découragé par le manque d’engouement pour ces titres ? Ce qui découle par l’interrogation de la pérennité de votre collection “Vintage” ? Je ne vous remercierai jamais assez d’avoir édité Ashita no Joe. Signé : un vieux con. caraVANe

Merci de votre soutien aux éditions de classiques. Pour répondre à votre question, je ne suis pas découragé par le manque d’engouement pour ceux que nous éditons, mais peut-être déçu, certainement, que des titres reconnus par l’Histoire puissent tomber dans l’indifférence ou l’oubli. Mais il en est ainsi de notre métier : le public juge, sinon en son goût, du moins en sa volonté de la destinée d’un ouvrage. Ce n’est pas bien ou mal, c’est ainsi. Reste de notre côté le bonheur réel de travailler sur ces titres, mythiques pour la plupart, de faire notre travail d’éditeur jusqu’au bout, soit donc en continuant à apporter des éléments de culture à une génération, et de le faire en étant toujours persuadé que c’est bien là notre mission culturelle, notre plaisir gourmand, notre chance aussi, et qu’au-delà de nous, il restera tout de même une édition en français de Ashita no Joe, de Cyborg 009 ou du Voyage de Ryu, ou de bien d’autres titres proposés par les autres éditeurs et qui ont tous en commun l’excellence d’un choix éclairé. (P.S. : Mais, un lecteur de manga n’est jamais vieux !)

 

 

 

Bonjour Glénat ! Je suis lecteur de votre collection vintage et tiens tout d’abord à vous remercier pour avoir apporté Ashita no Joe, Le Voyage de Ryu ainsi que Cyborg 009 sur notre territoire. Ma question est donc la suivante : avez-vous des pistes pour de prochains titres vintage? Un grand auteur manque cruellement à l’appel lorsqu’on regarde les titres anciens publiés en France : Mitsuteru YOKOYAMA, mais ceci n’est bien entendu qu’une suggestion ;) hebiko

Oui, nous avons d’autres pistes, certaines évidentes, d’autres moins. Nous poursuivrons notre exploration des maîtres du manga, mais à un rythme assez lent, titre par titre. YOKOYAMA fait partie de notre short list, mais il n’est pas actuellement dans nos priorités, car nous étudions aussi les titres sur une capacité (minimale aujourd’hui on le sait) à s’approcher de l’équilibre économique. Les titres intéressants de YOKOYAMA sont malheureusement assez longs, et en termes de difficulté, la longueur d’un titre qui ne se vend pas en est une majeure.

 

 

Bonjour, étant devenu un fan inconditionnel de Tsutomu NIHEI, je me demandais si vous comptiez sortir encore d’autres séries (ou même un art book, rêvons un peu) de cet auteur ? Je me demandais par la même occasion s’il est possible d’espérer une réimpression du titre Noise du même auteur ? Un grand merci pour la découverte de cet artiste formidable yeong

Nous avons en effet toujours une passion toute particulière pour cet auteur dont chaque réalisation nous fascine. Nous aurons sans doute l’occasion d’en reparler pour 2013, mais son nouveau titre est absolument remarquable et étonnant et nous espérons pouvoir le proposer d’ici un anNoise sera remis en disponibilité. Ce one-shot ayant pâti d’un problème de réassort complexe, il est néanmoins toujours en bonne place dans notre catalogue.

 

 

Bonjour Glénat. J’aimerais savoir si vous comptiez éditer d’autres séries de vos auteurs. Par exemple, Angel Densetsu de Norihiro YAGI (Claymore), Zombie Powder de Tite KUBO (Bleach), ou encore Love Monster, par l’auteur de Mei's Butler. Merci^^ jackledruide

Oui, nous conservons toujours dans nos dossiers plusieurs titres de certains de nos auteurs que nous espérons proposer aux publics correspondants. De fait, on ne peut pas tout publier, entre nouveautés, séries en cours, séries de nouveaux auteurs, ou séries méconnues, donc il nous faut hiérarchiser. Ensuite et à parler franchement, certaines “œuvres de jeunesse” ne témoignent pas toujours de la maturité de leur auteur et peuvent être difficiles à assumer d’un point de vue économique. Il faut donc rester prudent et ne pas risquer de décevoir le public fan de l’auteur.

 

 

 

Bonjour. Étant fan de Naoki URASAWA, j’ai une question qui me trotte dans la tête : est-il possible que vous éditiez un jour son manga, Pineapple Army en entier ?uluk7

Nous avons posé diversement la question à son éditeur, mais nous n’avons jamais reçu de retour positif. La situation des anciens titres de cet auteur reste complexe, et se traite au cas par cas. Si c’est possible en tout cas, nous le ferons.

 

 

Bonjour, en tant que fan du manga L'académie Alice, voyant les derniers tomes approcher, je souhaite vous demander, au nom de tous les fans, si les fanbooks et artbooks sortis au Japon pourront également sortir en France. Nous aimerions tous, lecteurs de ce fabuleux manga, avoir des occasions en plus de revoir nos personnages préférés pour combler le vide que cette série accompagnera quand elle se sera terminée. Merci d’avoir lu ce message. Cordialement, un fan de L'académie Alice. Skypink

De retour du Japon, je peux vous confirmer que L'Académie Alice ne se terminera pas bientôt (selon Hakusensha son éditeur). Nous étudions les fanbooks, je reste plus sceptique sur le cas des artbooks. Pour l’instant, le nombre de fans de L'Académie Alice n’est pas suffisant pour sauter le pas.

 

 

Bonjour Glénat, je voulais savoir quelle(s) licence(s) vous intéresse(nt) sur le marché japonais à l’heure actuelle, et si vous envisagiez de sortir des manga du style furyo comme Crows, Clover, Worst, Drop, etc. Sinon pour One Piece vous faites un super boulot avec une parution sans trop de coupure, merci pour nous les fans. Je voulais savoir si pour One Piece - Color Walk 4 et 5 vous avez des nouvelles, car le 4 était prévu pour juin mais depuis plus de news. Merci encore pour votre travail alexbam06

À franchement parler je ne vous dirai pas sur quelles licences je travaille simplement pour ne pas avoir de demande(s) de droits concurrente(s) sur ces titres. Je peux néanmoins vous confirmer que nous n’avons pas actuellement d’étude sur un furyo en cours. Pour One Piece - Color Walk 3 a paru, le Color Walk 4 va devoir être repoussé à octobre car l’éditeur ayant droit a changé son process de validation. Celui-ci est plus lourd et plus lent, et nous le découvrons seulement ces dernières semaines. J’ai donc pris la décision cruelle qu’il valait mieux avoir un artbook parfait, qui sortira plus tard, qu’un artbook insatisfaisant, qui sortira a l’heure. Color Walk 5 n’est pas prévu pour cette année 2012.

 

 

 

Bonjour, a t-on une chance de voir un jour le tome 3 de Parasite réimprimé, tous les autres tomes étant disponibles? Merci! Darkpadbra

Le volume 03 doit être disponible sous peu. Ces titres font l’objet de mini-réimpressions (le public de Parasite est infinitésimal aujourd’hui). Nous tentons donc de mutualiser les réimpressions autour d’un accord avec un imprimeur qui puisse assumer ces mini-tirages. Cela prend un peu de temps, mais cela permet de ne jamais arrêter de titre sous raison que les réimpressions ne seront pas rentables.

 

 

Bonjour, je tiens à vous remercier pour tous les livres de qualité que vous éditez et dont j’attends toujours (parfois impatiemment) la sortie. Je suis également conscient de votre politique de sortie en deux temps sur les séries où les auteurs sont relativement irréguliers, mais j’aimerais m’attarder tout de même sur trois séries manga en particulier. Tout d’abord Neon Genesis Evangelion : le prochain tome est-il le dernier et est-il bientôt prévu dans vos sorties ?

Ensuite D.N.Angel. : je crois que la série est terminée au Japon et qu’il ne reste que deux tomes. Toutefois, le dernier volume sorti date de 2009. Prévoyez-vous de les sortir prochainement ?

J’aimerais également vous remercier d’avoir recommencé à sortir Who is Fuoh ?! dont les sorties se font en dents de scie malgré le fait que la série soit finie depuis un certain temps. Je suppose que le manque de popularité de la série (et peut-être également de l’auteur) en France y sont pour beaucoup. Prévoyez-vous de sortir les deux derniers tomes dans la foulée du dernier ou y aura-t-il à nouveau une interruption ?

Ma dernière question va dévier sur vos sorties roman. J’ai énormément apprécié les tomes 5 et 1 du roman The Sky Crawlers (sortis respectivement fin 2010 et début 2011). Je m"interroge sur le fait que le premier volume a être sorti, fut le cinquième tome de la série, pourriez-vous m’en dire plus, je vous prie ? J’aimerais également savoir si le projet d’édition a été cryogénisé ou s’il est toujours d’actualité. Merci d’avance pour vos réponses et continuez votre travail formidable ! dragon264

Nous devrions retrouver le 12e volume de Neon Genesis Evangelion cette année. Nous avons finalisé un accord avec l’éditeur Kadokawa Shoten pour enfin reprendre le publishing de D.N.Angel.. 2013 est aujourd’hui une date raisonnable pour inscrire ce titre dans vos listes d’achat. Concernant Who is Fuoh ?!, la parution a été un peu erratique, au vu du très gros insuccès du titre. Nous allons être à même de proposer la suite et la fin de cette série sans autre interruption. Concernant The Sky Crawlers l’ordre des volumes suit l’ordre de parution japonais, à la demande de l’auteur lui-même qui préférait que le public découvre ses personnages et son univers dans un ordre particulier, et non dans l’ordre chronologique. Nous avons de fait respecté sa volonté et cela ne nuit pas à la compréhension de l’œuvre. Le rythme des romans est encore indéfini, tant qu’il n’excède pas le rythme naturel de la parution des romans en France qui est d’un tous les ans ou tous les deux ans.

 

 

 

Quel est votre niveau de “satisfaction” à propos des romans ? Avez-vous déjà commencé les démarches pour des nouveaux titres ou attendez-vous encore un peu ? (Il y a tellement de bons titres comme GOSICK, Spice and Wolf, la série des Monogatari, etc.) minirop

Si la question de la satisfaction est de savoir si cela se vend bien, la réponse est non. C’est ici un marché naissant, donc forcément faible, où il convient avant tout de livrer de bons titres, intéressants et intelligents. Sur ce point, notre satisfaction est grande. Nous avons des démarches en cours pour de nouveaux titres, plutôt one-shot afin d’éviter l’érosion naturelle du lectorat.

 

 

"j’ai toujours tenu à répéter depuis 5 ans que je ne stopperai pas une série que je lance, et je m’y tiens rigoureusement."

 

 

Quelles sont vos relations avec les autres éditeurs de mangas sur le marché ? Sont-elles amicales malgré la concurrence ? Lesquels admirez-vous le plus ? Ça serait marrant de voir un éditeur donner son avis sur les autres :) Tusk

Mes relations avec les autres éditeurs de manga sont bonnes, j’oserai dire très bonnes pour la plupart. Ayant traversé le milieu du manga en tant que libraire, diffuseur, journaliste, rédac chef et auteur avant d’être finalement éditeur, j’ai eu le temps de lier des contacts avec beaucoup d’acteurs du marché. Nous appartenons presque tous à une même génération, et sinon nous nous connaissions auparavant de diverses manières. J’avais interviewé Ahmed et Cécile à la création de Ki-oon, je connaissais également Grégoire Hellot (Kurokawa), Dominique Véret (Akata), Yves Schlirf (Kana), Pierre Valls (Pika, forever), ou encore Iker Bilbao (soleil), Benoit Maurer (IMHO), Pascal Lafine (Tonkam) ou Raphael Pennes (Kaze), etc. Nous sommes bien entendu concurrents, et cela ne change pas dans notre manière de travailler, cela ne nous empêche pas de nous voir et de nous apprécier, de discuter avec passion de certains titres qui nous enflamment tout en sachant que l’on se concurrence sur l’achat de droit.

Enfin nous sommes dans ce métier, nous savons donc les complexités et les difficultés que le public ignore, nous ne jouons donc pas ce jeu stupide de critiquer les choix ou les réalisations des uns ou des autres. Le travail reste le travail et doit demeurer à sa place. Donc ce milieu n’a pas de mal à voir des amitiés naître entre gens de sociétés concurrentes, parce que justement, ils sont quand même un peu plus que la société pour laquelle ils travaillent. Je pense que la France bénéficie véritablement d’un panel d’éditeurs sains dans leur tête, réellement passionnés de manga et pro dans leur manière de faire, mais demeurant conscients que le manga en France reste un petit marché du secteur livre, lequel est un petit marché du secteur culturel.

Personnellement, j’aime beaucoup ce que font IMHO, Cornelius ou encore Ki-Oon dont je loue la pertinence des choix (parfois à mon détriment, comme quoi, vous voyez…). Je reste très attentif à ce que fait Kurokawa, Greg Hellot étant un des meilleurs connaisseurs de l’entertainment japonais, sinon le meilleur. Je trouve sinon des choses incontournables dans chaque catalogue et il me paraît impossible de renier tout un catalogue sans faire preuve de malhonnêteté. Je le précise donc ici, afin qu’on ne me reproche pas d’avoir zappé l’un ou l’autre, et afin d’éviter de faire ici la liste des titres éditeur par éditeur.

 

Un grand merci aux éditions Glénat et particulièrement à Stéphane Ferrand d'avoir accepté cet exercice. On se retrouve le lundi 1er juin 2012, pour l'annonce du nouvel éditeur qui se prêtera au jeu des questions/réponses !

Sources:

Glénat

Partagez cette news :

par Den d Ice

Manga, tarot, astronomie, cinéma asiat, cuisine, astrologie, décoration, moto,

Contenu associé

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire