Interview de Shin'Ichi Sakamoto, auteur d'Ascension

Rencontre avec l'auteur, à l'occasion de Japan Touch

A l'occasion du salon Japan Touch à Lyon Villeurbanne, Manga-Sanctuary est allé à la rencontre de Shin'ichi SAKAMOTO, l'auteur de Ascension aux éditions Akata Delcourt. Rencontre avec un japonais timide mais souriant, petit, mais doté d'un grand talent :

 

 

 

Bonjour Shin'Ichi Sakamoto, pouvez-vous vous présenter aux membres de Manga-Sanctuary et nous raconter votre parcours professionnel ?

Bonjour je suis Shin'ichi SAKAMOTO, je suis l'auteur de Ascension (Kokou no Hito en VO). A l'époque du lycée, je dessinais beaucoup de mangas et je me disais que ça serait fantastique de pouvoir en vivre. Je me suis donc inscrit au très populaire concours du Shonen Jump... 4 fois! Lors de ma quatrième tentative, j'avais 18 ans, j'ai fini second. Ce qui m'a permis d'être approché par Shueisha. Ma carrière professionnelle a débutée à ce moment là, puis tout est allé très vite, avec Kiômaru (Niragi Kiyomaru en VO), Nés pour Cogner (Masuraou en VO) et maintenant Ascension.

 

 

Le public français a fait votre connaissance grâce à Kiômaru. Il y avait une dose prononcée de fantastique. Vous sentez-vous plus à l'aise avec ce genre ou préférez-vous travailler sur une histoire réaliste ?

Je préfère les histoires réalistes, je me sens plus à l'aise avec. Cependant, j'aime aussi les histoires fantastiques. Quelque soit le genre, à travers mes mangas, j'essaye du mieux que je peux, de transmettre des messages. J'ai plus de facilités à transmettre des valeurs qui parleront à mes lecteurs dans des récits réalistes, la connexion avec la réalité étant plus facilement abordable.

 

 

                                                     

 

 

Avec Nés pour Cogner, vous étiez plutôt dans un registre comique. Ce genre vous allait tout aussi bien. Est-il envisageable que vous vous redirigiez dans cette direction à l'avenir ? Vous y sentiez-vous à l'aise ?

Je ne sais pas de quoi demain sera fait, mais j'aimerais vraiment pouvoir travailler un registre plus léger avec de bonnes doses d'humour. J'espère que l'occasion se présentera prochainement.

 

 

Parlons d'Ascension. Vous vous êtes inspiré de L'Homme Impassible . Comment est véritablement né ce projet ?

Ce sont les éditions Shueisha qui m'ont orienté dans cette direction. Ils souhaitaient une histoire qui traite de la montagne. Ils m'ont alors proposé de lire L'Homme Impassible de Jirô Nitta. En lisant cette œuvre, j'ai vraiment été séduit par une adaptation. Je me suis documenté afin de me consacrer pleinement au projet. Voilà comment est né Ascension !

 

 

Votre style graphique, en plus d'être exceptionnel, est immédiatement identifiable. Certaines planches sont de véritables plans cinématographiques. Le 7ème art vous inspire t-il pour créer ces effets ?

J'essaye comme je le peux, de faire naître une histoire, à partir d'une simple image. Comment je peux transmettre des émotions, un récit, des sentiments sur un plan fixe. C'est pourquoi mes planches sont peut-être un peu différente de ce que vous avez l'habitude voir. C'est dans cet état d'esprit là que je travaille. Si vous me dites que cela fait cinéma, je le prends comme un compliment ! (rires)

 

 

Dessin réalisé lors de la conférence publique / Master Class

 

 

Afin d'admirer votre travail, aura t-on l'occasion de découvrir un artbook ?

(rires) C'est en projet, mais rien n'est sur pour le moment. Peut-être qu'avec ma prochaine série vous aurez l'occasion de découvrir mon premier artbook !

 

 

Parlons un peu de vous. Quels sont les mangakas qui vous ont fait rêver, qui vous ont poussé à en devenir un ?

Tetsuo HARA, l'auteur de Hokuto no Ken ! C'est un mangaka que j'apprécie et respecte beaucoup. Quand j'étais lycéen c'est en me basant sur son style graphique que je m'exerçais à peaufiner le mien. J'aime les émotions qui jaillissent de ses dessins. Bien qu'ils soient sombres, aucun détail n'est mit de côté, et de fortes émotions transparaissent.

Maintenant, bien que je respecte mes semblables, je ne suis pas influencé dans ma façon de faire. Pour tout vous dire, quand j'ai commencé Ascension, j'ai beaucoup douté de mon style, j'avais peur qu'il ne soit pas assez travaillé, qu'il ne collerait pas avec le projet. J'ai donc lu beaucoup de mangas et regardé ce que faisait les autres mangakas. Finalement j'ai fait table rase de ce que j'avais vu et je me suis lancé, en arrêtant de me creuser la tête. Mon style s'est développé naturellement.

 

 

Quelles sont vos points communs et différences avec votre héros, Buntarô Mori ?

Les faiblesses de mon héros sont les mêmes que les miennes. La peur de la solitude et le souci de sociabilité, de me connecter avec les gens. Le comportement de Buntarô Mori ressemble beaucoup au mien, je lui ai transmis de nombreux traits de ma personnalité.

Je pense que de nombreuses personnes souffrent des mêmes problèmes, et j'espère qu'ils trouvent un peu d'espoir en s'identifiant à Buntarô.

La où ne nous nous ressemblons pas, c'est physiquement ! Nous sommes l'opposé l'un de l'autre ! (rires)

 

 

 

Que ce soit Kiômaru, Takeshi Yamato ou Buntarô Mori, tous ont des objectifs, des ambitions. Et vous Monsieur Sakamoto, quels sont les vôtres ?

J'ai moi aussi beaucoup d'ambition à revendre ! (rires) Mon but c'est de toujours démontrer à travers mes héros que, quelque soit les difficultés, il faut toujours aller de l'avant, ne pas se démotiver. Cela payera un jour ou l'autre, il faut croire en soi.

 

 

Au Japon, Ascension s'est fraîchement terminé. Quels sont vos futurs projets ?

Je ne peux pas en parler actuellement! Tout ce que je peux dire c'est que cela risque de surprendre mes lecteurs ! (rires)

 

 

Portrait Chinois :

une couleur ? Le bleu

Un animal ? Un chat !

Une fleur/plante ? La mousse

Un élément ? L'eau

Une boisson ? De l'eau également

Un livre ? Pas un livre en particulier, plutôt un manga

Un personnage ? Buntarô Mori !

Une chanson ? Un morceau mélancolique

Un film ? Un film de zombies! (rires)

Une ville ? Osaka, ma ville d'origine

 

 

 

Merci monsieur SAKAMOTO et bon séjour en France !

Merci à vous !

 

ASCENSION

17 tomes au Japon - Série terminée

7 volumes en français actuellement - sortie du 8 le 8 février 2012

 

Buntarô Mori, lycéen ombrageux et solitaire n'a jamais cherché à s'intégrer à la société. Mais au détour d'un défi lancé par un camarade de classe fan d'escalade, il entreprend la périlleuse ascension d'un bâtiment scolaire. En atteignant le toit, il se sent réellement vivant pour la première fois de sa vie, jusqu'ici rongée par l'ennui. La découverte de l'alpinisme va ensuite lui révéler un talent inné, et lui faire découvrir une incroyable sensation de plénitude, qui agit comme une drogue...

 

 

 

 

 

NES POUR COGNER

7 volumes - série terminée

Extrait à lire gratuit ici

 

Dans une petite ville près d'Osaka, se perpétue une ancienne tradition dédiée au culte de la virilité. Tous les ans, depuis des centaines d'années, les hommes de la ville se défient lors de la "grande cérémonie du Masuraou". Leurs armes? Leur courage et leurs poings! Leur but? Devenir le roi de la ville!

C'est dans cette ambiance qu'emménage Takeshi Yamato, un jeune lycéen tokyoïte. Ex chef de bande affublé d'un incroyable secret, il est bien décidé à faire table rase du passé pour devenir enfin un garçon fréquentable...
Pourtant, entre les combats, les filles et les délires entre potes, il n'est pas prêt de devenir un lycéen modèle!

 

 

 

KIÔMARU

5 opus - série achevée

 

Kiômaru est un apprenti forgeron qui, parce qu’il a provoqué indirectement la mort d’un jeune samouraï, a décidé de dévouer sa vie à la fabrication des sabres les plus résistants et les plus tranchants qui soient. Pour cela, il devra partir à la recherche de minerais précieux, convoités par de nombreux seigneurs de la guerre plus dangereux les uns que les autres...

 

 

 

 

 

Partagez cette news :

par Den d Ice

Manga, tarot, astronomie, cinéma asiat, cuisine, astrologie, décoration, moto,

Contenu associé

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire