© by ABE Shin'ichi / Seirindo
Les membres
-
(0)
Les experts
-
(0)
Collection Shopping list Envie Mon avis

Ce manga est un gegika sur le quotidien des ouvriers dans une mine de charbon au début du XXe siècle, dans la région de Chikuhô, d’où l’auteur est originaire. Sorte de Germinal nippon, Une bien triste famille évoque l’organisation féodale et quasi-esclavagiste du travail, à une époque où l’industrie minière est reprise en main par les grands groupes, provoquant les premières luttes syndicales de l’Histoire du Japon. Une comédie humaine dépeinte en sept récits d’une grande noirceur et d’une profondeur surprenante.

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire