Waltz 1 édition Simple

Paru le 09/02/2012 chez Kurokawa
Waltz 1
Manga
Shonen
Gessan
***
fantastique, Suspense, thriller
192
11.5x17.7 cm
N&B
7 EUR
***
9782351426487
+ de 14 ans
Pas de site officiel
Megumi OSUGA
Kotaro ISAKA

Résumé du tome : L’homme est un loup pour l’homme et la seule issue pour les brebis égarées est : la mort. « La Cigale » sous ce pseudonyme se cache un tueur à gages désabusé et impulsif. Dans les bas-fonds, la seule évocation de son nom fait trembler les plus endurcis des mafieux. Mais qui est vraiment cet assassin et quelles sont ses motivations ? Courage… Confrontation… Détermination… Laissez-vous emporter dans une valse ensanglantée pour le découvrir.

Staff MS7/10
(7/10 - 2 notes)
Membres8.43/10
(8.43/10 - 7 notes)
LibrairesNONE/10
(0 notes)
Votre note : NONE/10
Il faut être connecté pour pouvoir noter une série.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Critiques staff MS sur ce tome
719 critiques rédigées
Note : 7/10
Critique T.1: Waltz est un manga de l'auteur du Prince des Ténèbres, qui met en scène l'un des personnages les plus emblématiques de cette dernière série : la Cigale. Mais que ceux qui souhaiteraient se pencher sur Waltz sans rien connaître de la Cigale ou du Prince des Ténèbres se rassurent tout de suite : avoir lu cet autre titre n'est absolument pas nécessaire. En fait, cela n'apporte même rien du tout. Certains personnages sont les mêmes, mais ça s'arrête là. Ces 2 séries semblent donc a priori indépendantes l'une de l'autre.

Nous nous situons ici 4 ans avant les événements racontés dans le Prince des Ténèbres. Ce que Waltz nous propose de découvrir, c'est la jeunesse de la Cigale et de quelle façon le petit truand sans nom qu'il était est devenu le tueur professionnel que l'on connaît.
L'histoire et les personnages baignent donc dans l'illégalité et les assassinats. Mais notre héros doit encore faire ses preuves et ainsi surmonter quelques épreuves et remplir ses premiers contrats, ce qu'il ne pourra pas faire sans modifier quelque peu ses habitudes, car il y a un gouffre entre les professionnels et les simples amateurs.

L'histoire, sans encore être vraiment originale, est totalement prenante. Même si le scénario est très simple, il est tout à fait plaisant de suivre l'évolution de ce tueur extrêmement charismatique qu'est la Cigale (même si, il faut l'avouer, il n'a pas encore la classe qu'on lui connaissait dans le Prince des Ténèbres).

Du côté de l'édition, un petit reproche pourra être fait à Kurokawa, qui n'a pas jugé utile de nous donner la signification des nombreux caractères japonais tatoués sur une grande quantité de malfrats qui interviennent dans ce tome 1.

Comme on pouvait s'y attendre, Waltz démarre plutôt fort. Le manga n'offre (pour l'instant ?) qu'une histoire assez basique, mais tout de même fort intéressante et qui est surtout portée par des personnages très réussis. On se réjouit déjà de lire le volume 2, dans lequel la Cigale devra sans doute affronter un autre pro : le Briseur de Nuques...
Le 10-02-2012 à 16:18
84 critiques rédigées
Note : 7/10
Critique T.1: Les premières pages de Waltz mettent tout de suite dans l'ambiance, nous présentant un héros attachant qui ne fait pas dans la dentelle, pour notre plus grand plaisir. Allergiques aux grandes gerbes de sang s'abstenir. Le tome prend le temps de nous le présenter, commençant par son foutu caractère et son tempérament plus qu'impulsif, avant de nous laisser voir le jeune homme paumé qui se cache derrière. Sa rencontre avec le mystérieux Iwanishi marque le véritable début de l'histoire. Ce personnage est d'ailleurs plus qu'intriguant, et l'on se demande bien quelles sont exactement ses motivations... est-il seulement réellement digne de confiance?

Ce tome prend donc le temps de nous présenter ses personnages et leur univers, le tout de manière fluide, sans temps mort. On découvrira déjà un peu du passé de La Cigale, comment Iwanishi l'a choisi, et même, tout à la fin, la vie d'un personnage qui nous paraît a première vue secondaire. Il n'y a pas "tant" d'action que ça, mais quand il y en a, c'est un vrai régal. Si la scène d'introduction a déjà beaucoup d'impact, le combat dans le bar est juste époustouflant. L'auteur retranscrit plutôt bien le mouvement tout en prenant le temps de nous faire partager les réflexions de son personnage dans le feu de l'action. Le temps est comme figé, l'immersion totale. Bref, les auteurs ont su trouver l'équilibre idéal entre l'action et le ressenti des personnages, n'hésitant pas à passer le temps qu'il faut sur des détails pour rendre le tout plus vivant.

Graphiquement, c'est vraiment très agréable, dynamique quand il le faut tout en restant lisible. Certaines scènes sont franchement impressionnantes, comme (là encore!) la conclusion de celle du bar. Les auteurs ne lésinent pas sur les gerbes d'hémoglobine, Les personnages sont très expressifs, à commencer bien évidemment par La Cigale, tantôt vraiment inquiétant, tantôt limite attendrissant, en passant par le râleur de base. Un vrai caméléon, qui possède un charisme fou.

Et le tome s'achève sur ce qui nous laisse présager d'un beau carnage. On a vraiment très envie de lire la suite, là, maintenant.
En résumé, un très bon premier tome, qui pose les bases de son histoire et son univers de façon efficace.

L'édition de Kurokawa est quant à elle très bonne (même si la jaquette est un peu plus courte que le volume sur mon exemplaire...), avec une impression nickel, zéro coquille, un papier de bonne qualité et... des bonus sous la couverture, dont un particulièrement marrant surtout pour les joueuses d'otome games qui ne pourront qu'adorer le clin d'oeil ;)
Le 14-05-2012 à 19:31
Avis des membres sur ce tome
Pas de critique pour le moment.
Votre avis sur Waltz 1
Il faut être membre pour pouvoir donner son avis. L'inscription est rapide et gratuite.
Devenir membre
Tous les tomes de l'édition

  • #1

  • #2

  • #3

  • #4

  • #5