Critique Blue Sky Complex 1

Blue Sky Complex est une homo-romance lycéenne signée Ichikawa Kei. L'autrice n'en est pas à son coup d'essai, mais en France, nous la découvrons avec ce titre... Suite à la lecture des deux premiers tomes, je suis mitigé...

On suit Narasaki, un bon élève calme et sérieux, qui va devoir côtoyer Terashima à l'accueil de la bibliothèque de l'école. Il n'est cependant pas très enthousiaste car Terashime est connu pour être rebelle et bagarreur...
J'avais déjà des appréhensions avant de commencer ma lecture. L'histoire semblait très sinon trop classique, et les couvertures ne me plaisaient pas plus que ça (c'est un critère décisif selon moi !). Durant les premiers chapitres, mes craintes se sont confirmées. Le récit est très lent et ennuyeux au démarrage. On ne sait pas tellement où veut aller l'autrice, et on ne finit pas agréablement surpris. Heureusement, une fois l'intrigue installée, le rythme accélère un peu et l'histoire devient enfin intéressante.

Toutefois, ce n'est à mon sens pas le plus gros défaut du titre. Les graphismes font clairement mal aux yeux. Le trait est aléatoire, très peu maîtrisé et sans nuances. Les proportions sont presque caricaturales, et certains visages font sursauter. Durant la lecture du premier tome, on sent que l'autrice a encore du chemin à faire. Néanmoins, son style se précise et s'améliore grandement avec le second, publié bien plus tard. A partir de là, on n'y prête plus attention. Ce n'est toujours ni parfait, ni exceptionnel, mais c'est correct.

Ceci étant dit, Blue Sky Complex n'a pas que des défauts, heureusement ! Déjà, passé l'introduction, les tomes se laissent lire. L'histoire n'est pas spécialement originale ou palpitante, mais elle reste sympathique. C'est une simple histoire d'amour entre deux jeunes hommes qui ont leurs défauts et leurs qualités. En vérité, j'aime bien leurs personnalités. Si de prime abord, elles semblent banales ; c'est au final plus complexe que cela. Chacun des protagonistes ne se montre pas tout le temps sous le même jour, ou n'ont pas le même comportement devant tout le monde. C'est assez bien mis en avant, je trouve.

La série comptabilise quatre tomes au Japon et est toujours en cours de parution. Chez nous, le troisième tome sortira début novembre, avec l'abonnement bimestriel de l'éditeur. Pour l'instant, le récit n'est pas très poussé. La relation entre Narasaki et Terashima s'est concrétisé, puis a connu quelques troubles (habituels). Je suis assez intrigué de savoir de quoi la suite sera faite ; qu'est-ce que l'autrice peut encore développer... Peut-être d'autres personnages, car il est vrai que l'on voit très peu de personnages secondaires pour le moment... En tout cas, pour l'instant, je ne suis pas conquis. Ces premiers tomes souffrent de nombreuses lacunes. Cependant, l'autrice semble corriger ses erreurs et s'améliorer sur de nombreux points, alors il n'est pas impossible que la suite me plaise davantage...

4
Classique romance lycéenne. Malgré un démarrage lent et ennuyeux, Ichikawa Kei arrive à développer des aspects intéressants de son histoire. Même s'ils s'améliorent rapidement, les graphismes sont au début peu maîtrisés, presque bâclés. Il en faudra plus pour me convaincre.

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre !! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Blue Sky Complex (Manga), Blue Sky Complex T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire