Critique Tsum Tsum 1

Les Tsum Tsum, vous en avez déjà entendu parler ? Ce sont d’adorables (ou d’affreuses selon les goûts) versions toutes rondes et en peluche des personnages Disney. Leur nom vient du mot japonais qui signifie « empiler » car il s’agit là de leur activité favorite. Si vous vous êtes rendu récemment à Disneyland, vous ne pouviez pas les rater puisqu’ils sont partout. Personnellement, je préfère leur version coussin ou mini qui servent à nettoyer les écrans. Quoi qu’il en soit, les éditions Nobi Nobi vous invitent en cette chaleur estivale à les découvrir à travers neuf petites mésaventures évoquant avec humour la difficulté d’évoluer dans un monde empli de danger lorsqu’on est cylindrique et très court sur pattes dans un one-shot tout en couleur. Publié en 2017 par l’éditeur Kadokawa, cette compilation d’histoires est signée par un certain Shirota dont on ne connait pas grand-chose de la carrière si ce n’est qu’il est également papa d’un autre one-shot à portée humoristique.

Étant désireuse de partager ma passion pour le manga avec mes jeunes enfants et puisque nous sommes tous tombés dans la marmite Disney, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers ce petit Kodomo qui renfermait la promesse de partager un bon moment tous ensemble. Enfin, c’est que je m’étais imaginée mais le contrat n’est rempli qu’à moitié au final.  

En effet, j’ai éprouvé quelques difficultés de trouver, aussi surprenant soit-il puisque s’agissant tout de même des personnages Disney, le bon moyen d’aborder ces petites histoires. Ces dernières ne possèdent pas vraiment de quoi nous faire rire et peine à nous divertir. La raison est simple, on s’attendait à retrouver une pile de gag mais l’humour se révèle en réalité bien trop léger ici et possède un petit je ne sais quoi de décalé qui ne fonctionne pas vraiment. De plus, les petites mésaventures qui nous sont présentées ne passionnent pas vraiment durant leur déroulement et encore moins dans leur finalité. Elles nous laissent souvent sur une impression de soufflé qui retombe complètement à plat. Il y avait pourtant moyen de faire beaucoup mieux avec les personnalités souvent délirantes de ces personnages qu’on connait par cœur et qu’on aime justement pour leur côté foufou qui n’était clairement pas mis en valeur par l’auteur. Certains d’entre eux jouent d’ailleurs un rôle plus que sommaire, seul Mickey et Donald ont réellement réussi à tirer leur épingle du jeu. Prenons l’exemple de la première histoire où Mickey part avec ses amis à la plage et se met à les chercher. Porcinet se cache dans un cocotier, Tic et Tac dans un château de sable, Donald dans un coquillage, Minnie flotte tranquillement sur un matelas pneumatique et c’est un peu près tout ce qu’il y a se mettre sous la dent dans cette première mini-aventure. Il n’y a pas vraiment de chute ni même de morale pour la plupart d’entre elles. Par contre, ce dernier s’y est un peu mieux pris lorsqu’il s’agissait de mettre en scène les petites caractéristiques des Tsum Tsum. Il y avait de l’idée mais ce n’est pas suffisant.

Ce qui est vraiment dommage puisque l’édition servie par Nobi Nobi est parfaitement pensée pour être attrayante aux yeux des enfants et leur permettre de savourer au mieux ces petites histoires à commencer par un sens de lecture à l’occidentale, un album tout en couleur, une page de présentation autour des Tsum Tsum et de jolies illustrations distillées tout au long de l’ouvrage. Concernant le graphisme, il est déjà nettement plus sympa que côté scénario même si certains personnages manquaient d’expression et que la mise en scène aurait pu être plus dynamique.

5
Que ce soit en tant qu’adulte gaga de Disney ou en tant que jeune enfant fan des personnages, il s’est avéré laborieux de trouver son compte durant la lecture de Tsum Tsum, une pile de gag. L’humour trop léger n’est pas le seul petit souci ici, les histoires sont également loin d’être captivantes, trop brèves et souvent maladroitement amenées à leurs termes. Cela dit, j’ai tout de même fini par trouver un moyen de la rendre amusante en invitant mes enfants à les raconter à leur sauce. Par la suite, ils ont eu envie de le relire plusieurs fois même si l’ouvrage reste une petite déception pour ma part.
  • Une édition de belle qualité
  • En couleur
  • Et pensée pour plaire aux enfants
  • Les caractéristiques des Tsum Tsum mise en valeur
  • Des graphismes sympa mais
  • Manquant d’expressivité
  • Une mise en scène pas assez dynamique
  • Un humour trop léger
  • Des histoires survolées, chute peu parlante
  • Le rôle de certains personnages trop sommaire
  • Les personnalités sous exploitées

Achetez Tsum TsumT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Tsum Tsum (Manga), Tsum Tsum T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire