Critique Coyote 1

Coyote, surnommé Lili par un charmant pianiste de bar, porte un lourd secret sur ses épaules : un loup sommeil en lui. Il fait très attention à ce que sa nature reste cachée, afin de ne pas avoir d'ennuis avec les humains, craintifs et pleins de préjugés... Malheureusement, le soir de sa première période de rut, Marlène, ainsi est appelé le musicien, le découvre les griffes et crocs sortis... Celui-ci, loin d'être effrayé, va lui proposer d'être son partenaire jusqu'à ce que ses pulsions se calment. Mais il serait dangereux pour Coyote d'entamer une relation avec un humain. D'autant plus que cet humain à lui aussi ses propres secrets...

Ranmaru Zariya nous délivre un récit élégant aux tons fantaisistes teinté de couleurs tamisées... Un récit nous contant une relation impossible dans un monde où loups-garous et humains ne peuvent cohabiter...

Ce qui nous saute aux yeux dès l'ouverture de cet ouvrage, ce sont les superbes dessins, sublimés par sept pages couleurs. Les traits fins et délicats nous séduiront dès le premier coup d'oeil. L'autrice nous présente un style unique est parfaitement maîtrisé, créant d'exceptionnelles illustrations... Bien sûr, des dessins sans scénario ne font pas un manga. Ceci dit, ce dernier n'a rien à envier aux graphismes...

Depuis quelque temps, des corps sont régulièrement retrouvés au petit matin, à la suite de conflits entre les loups-garous et la famille Garland, une mafia particulièrement haineuse des humanoïdes canins. Marlène, de son vrai prénom Joshua, est l'héritier de la famille Garland. Mais il n'a qu'une envie, quitter cet univers violent et retrouver une liberté totale ; d'autant plus que son amant est lui-même un loup-garou...

Nous avons droit à un réel scénario, avec des enjeux, des problématiques, des tenants et des aboutissants... Ajouté à cela un brin de fantaisie, et nous avons une pépite rare du BL. Non pas que les autres yaoi soient dénués de récit, mais la plupart du temps, la relation amoureuse est le centre, voir le seul enjeu de celui-ci. Ici la relation prend évidemment une place importante, mais il y a aussi les conflits entre mafia et loups-garous, les problématiques politiques, et d'opinion publique, etc... La problématique des loups-garous quant à la société est également bien mise en avant.

Les personnages, quant à eux, sont complexes et bien caractérisés. Marlène est à mon sens particulièrement intéressant ; il est d'apparence très charmante, séduisante, c'est un homme toujours droit, aux nombreuses qualités et qui s'approcherait même de la perfection. Mais, plus un personnage est proche de la perfection, moins il semble humain. Durant toute la lecture, on ne pourra choisir entre le considérer comme un être sincèrement bon, ou un excellent manipulateur. Cette ambiguïté planera toujours, nous troublant et nous empêchant d'apporter un jugement concret. En bref, on aura envie de lui faire confiance, et de l'apprécier, mais en même temps on ne pourra s'empêcher de se méfier...

Autre point que j'ai trouvé très réussi : les scènes érotiques. C'est un aspect très présent des BL public avertis, et, habituellement, c'est assez fade et redondant.. Ici, chaque scène reste dans l'ambiance et fait preuve d'une certaine classe, tout en gardant une touche d'extravagance. Les différents plans et points de vue, les situations et les personnages en eux-mêmes sont exaltants et excitants, sans jamais tomber dans le sale. Aussi, les quelques scènes de sexe n'empiètent pas sur le scénario, et peuvent même y apporter des éléments de résolution...

Enfin, Coyote est une oeuvre qui m'a surprise, tant par son ambiance, son atmosphère et son charme, que par son approche scénaristique de l'histoire d'amour ; un amour impossible qui va petit à petit se concrétiser et briser toutes les barrières. Ranmaru Zariya a une exceptionnelle maîtrise de son récit ; couplé à ses sublimes graphismes, ce titre en séduira plus d'un...

9
Ce premier tome de Coyote m'a impressionné sur bien des aspects. La maîtrise de Ranmaru Zariya, tant au niveau scénaristique qu'au niveau graphique, est exceptionnelle. Elle nous offre ici la charmante histoire d'une relation impossible entre deux hommes élégants et séduisants, porteurs de lourds secrets... Tout est réussit : le récit est réaliste et captivant ; les illustrations sont sublimes ; les personnages sont crédibles, attachants et profonds ; l'ambiance est unique et envoutante... Bref, un coup de cœur que je vais suivre de très près.

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre ! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Coyote (Manga), Coyote T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire