Critique Re:Load 2

Lorsque j'avais lu le premier tome de Re:Load il y a quelques mois, j'avais bien aimé le commencement de ce thriller bien qu'il ne fut pas des plus originals ou spectaculaires. C'était plaisant à lire, mais j'en attendais plus du second volume. Il y a quelques jours, j'ai pu mettre la main sur celui-ci ; après lecture, je vous fais part mes pensées et avis quand à cette suite...

                                                                                                                                    Attention au spoil !

L'histoire reprend à la fin du combat entre Shin, membre du clan Gomon et pire ennemi d'Inui, et Inui lui-même. Malheureusement, celui-ci a perdu et échoué à protéger Makoto. La petite fille part donc avec le yakuza, laissant le "Chien Enragé" agonisant dans les bois. Heureusement, l'homme sera retrouvé et soigné par ses compagnons.. Puis s'en suivra une chasse à l'homme ; Inui voulant sauver Makoto et se venger de son kidnappeur par la même occasion...

Dans l'ensemble, c'est plutôt bon. On reste sur la même lignée et le même style que le premier tome, tout en introduisant des nouveaux personnages comme Rensuke Sakaki, le fils du parrain de la mafia, ou le père de Makoto, qui tous deux auront un rôle important ; et en développant l'intrigue notamment autour de la personnalité de Makoto. Seulement, tout n'est pas encore parfait. Durant la première moitié du manga, j'ai eu du mal à accrocher à l'ambiance, à entrer dans l'histoire. Je n'arrivais pas à renssentir la tension qui était pourtant bien présente. Peut être était-ce dû au surplus d'informations, ou de scènes où le dramatisme est poussé à l'extrème. C'est difficile de maîtriser cette ambiance ; à vouloir en faire trop, ça devient redondant et inefficace... A la fin de cette "première moitié" se déroule un combat ; Inui et son allié contre les membres du clan Gomon dont Shin et Rensuke Sakaki. L'objectif est bien sûr de récupérer Makoto, qui se retrouve encore une fois au milieu d'une altercation. Le combat en lui même est assez décevant ; on a du mal à s'y retrouver au milieu de dessins très sombres et de mouvements confus. Mais cela mis à part, ce passage apporte un peu d'action, et fais une bonne transition pour la suite... Le combat fini, on découvre Makoto qui s'était mystérieusement libérée du joug de Shin, le blessant sévèrement par la même occasion. Et là, alors qu'Inui avait la meilleure opportunité d'en finir avec son ennemi juré, il décida de l'épargner... Après tout ce que Shin avait fait à sa soeur, à Makoto et à Inui lui-même, il partit sans rien lui faire. Je ne vois rien qui expliquerait ses agissements, si ce n'est que l'auteur ne voulait pas perdre son antagoniste principal. Je trouve cela dommage, mais passons...
J'ai bien plus apprécié la deuxième moitié du livre. J'ai enfin réussi à accrocher à l'histoire, et j'avais envie de savoir la suite ; c'était vraiment intéressant... Au début de cette partie, nous découvrons sans en apprendre bien plus que Makoto serait victime de troubles de la personnalité ; ce qui explique la façon dont elle s'est si aisément libéré d'un tueur professionnel... Plus tard, après avoir récupéré Makoto, Inui décide avec elle de retrouver son père, afin d'en apprendre plus sur ces troubles ainsi que l'importance que porte le clan Gomon et Shin à la fillette. Ils le retrouveront, se faisant malheureusement piéger. Un duo d'assassin les prirent par surprise, suivi par Shin lui-même... Je n'ai pas grand chose à dire, à part que ce combat-ci est clair et captivant, bien qu'il ait moins d'enjeux ; et que cette fin de volume est vraiment réussie, contrairement au commencement.


Donc au final... Ce tome n'a pas répondu à toutes mes attentes, mais le récit reste intéressant et j'ai toujours envie de connaître la suite. L'ambiance a du mal à s'installer, mais une fois qu'on entre dans l'histoire, on ne la lâche plus. Le suspense ainsi que la gestion des chapitres et transitions sont bien maîtrisés. Les dessins ainsi que le découpage quand à eux sont bons lors des scènes passives, mais peuvent devenir assez anarchiques lors des scènes de combat. J'attends donc le troisième et dernier volume pour me faire un avis global sur l'histoire.

Lorsque j'avais lu le premier tome de Re:Load, il y a quelques mois, j'avais bien aimé le commencement de ce thriller bien qu'il ne fut pas des plus originals ou spectaculaires. C'était plaisant à lire, mais j'en attendais plus du second volume. Il y a quelques jours, j'ai pu mettre la main sur celui-ci ; après lecture, je vous expresse mes pensées et avis quand à cette suite...

L'histoire reprend à la fin du combat entre Shin, membre du clan Gômon et pire ennemi d'Inui, et Inui lui-même. Malheureusement, celui-ci a perdu et échoué à protéger Makoto. La petite fille part donc avec le yakuza, laissant le "Chien Enragé" agonisant dans les bois. Il sera retrouvé et soigné par ses compagnons, puis s'en suivra une chasse à l'homme ; Inui voulant sauver Makoto et se venger de son kidnappeur par la même occasion...

5
Ce deuxième tome est assez décevant sur certains points, mais développe bien l'histoire tout en introduisant des nouveaux personnages. J'ai eu du mal à me mettre dans l'ambiance au début, mais j'ai bien apprécié la deuxième moitié du manga. A voir le troisième et dernier volume pour se faire un avis sur l'histoire dans sa globalité, et surtout sur le dénouement de celle-ci.
  • Bon développement de l'intrigue
  • Des nouveaux personnages intéressants
  • Une première moitié ennuyeuse
  • Un combat anarchique
  • Certaines décisions d'Inui douteuses

Achetez Re:LoadT.2 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre ! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Re:Load (Manga), Re:Load T.2

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire