Critique Citrus 4

Je disais que le troisième tome provoquait une grande avancée dans l'histoire, mais j'étais loin de m'attendre à ce qui allait se passer dans ce nouveau tome... Depuis le début de la série, ce doit être le plus riche en rebondissements : Alors que le troisième tome s'arrêtait sur une scène très frustrante, on sait enfin quel choix Yuzu a fait.

Mei a enfin décidé de s'ouvrir à Yuzu, à sa manière. Sauf que cette dernière a pris peur, et a préféré rejeter ses sentiments -sans en avoir conscience- et hop, les deux jeunes femmes sont de nouveau en froid ! Mais en soi, il est impossible de blâmer Yuzu, et ce, pour plusieurs raisons : Premièrement, ce changement soudain de comportement de la part de Mei est déstabilisant. Certes, elle a pu prendre conscience de ce qu'elle ressent grâce à l'intervention de Matsuri -qui a clairement rendu Mei jalouse- mais envers Yuzu, elle a très souvent été très froide et méchante, alors que Yuzu faisait tout son possible pour prendre soin d'elle. Alors forcément, si d'un coup, Mei devient proche, Yuzu ne peut pas le prendre à la légère, ou passer au dessus. Surtout qu'elles ont toutes les deux un cœur très sensible, ce qui ne les aide pas tellement à se comprendre et considérer les sentiments de l'autre. Le hic ? C'est que suite à ça, deux mois durant, c'est à peine si elles s'adressent la parole (fort heureusement, l'auteur nous a épargnés de ce long passage dénué d'intérêt).

L'histoire va enfin aller de l'avant lorsque les élèves de leur lycée partent en voyage scolaire. Alors que Yuzu est en retard, elle va rencontrer Sara, une jeune fille enjouée qui lui confie qu'elle est tombée amoureuse d'une fille. Ce que Yuzu ne sait pas, c'est que cette fille, c'est Mei. Et qu'en plus de ça, elles logent dans le même hôtel... Suite aux encouragements de Sara, Yuzu va enfin tenter d'avouer ses sentiments à Mei, mais va échouer. « Je t'aime, en tant que grande sœur, je veux prendre soin de toi... » blablabla. Vu la personnalité de Mei, c'était certain qu'elle allait l'envoyer bouler. Elle a un cœur sombre et renfermé, il lui fallait clairement une véritable déclaration afin de pouvoir s'ouvrir une fois de plus à Yuzu, après son rejet à Noël.

Bref, plein d'événements se passent -sans grand intérêt- et Mei finit par se mettre en couple avec Sara. Pourquoi ? Car elle a été capable de lui avouer ses sentiments simplement, ce que recherche tout simplement Mei. Elle a besoin de stabilité, de sûreté, sans quoi elle redevient froide. Il est certain que Mei aime Yuzu, peut-être pas autant que cette dernière, mais c'est une fatalité. Les mettre ensemble dès maintenant sans aucun obstacle n'aurait pas d'intérêt. Saburouta est assez douée pour intégrer pas mal d'obstacles entre ses personnages, tout en gardant une fluidité et une logique : Tout ce qui se passe, si on prend en compte l'univers, les caractères des personnages ou la manière dont c'est fait, c'est logique. Même si dans un monde plus réel, ça ne se passerait pas forcément de cette façon, il faut bien prendre en compte les caractères des protagonistes pour juger une situation.

J'ai souvent lu que le comportement de Mei était illogique alors qu'il faut juste considérer son personnage avant de juger ses actions, et enfin ça paraît logique. Mei avait atteint un stade d'indifférence tellement élevé que sa propre intimité n'avait que peu d'importance à ses yeux. Pire encore, c'était même un moyen pour elle de prendre le dessus sur ceux qui pourraient lui faire baisser sa garde. C'est en grande partie pour ça, selon moi, qu'elle était aussi « dégueulasse » avec Yuzu. Elle fuyait, indirectement, en offrant son corps pour renfermer son cœur. Assez paradoxal en soi, mais pas pour un personnage comme Mei. Et là où ce tome va être intéressant pour ce personnage, c'est ce côté renfermé qui va peu à peu se libérer, pour qu'on découvre enfin ce qui se cache derrière ce mur de glace.

Et le final de ce tome... Que dire. Je pense qu'on ne pouvait pas faire une fin de tome plus satisfaisante : Je n'en dis pas plus à ce sujet, mais ça donne clairement envie de lire la suite !  

9
Encore un excellent tome pour Citrus. Toujours plus dans l'immersion, on s'étonne même à ressentir les mêmes choses que les personnages et à éprouver de la compassion pour eux. Après un tome 3 qui a accéléré l'histoire, ce quatrième tome continue sur cette lancée pour nous proposer un final des plus... Satisfaisant !

Achetez CitrusT.4 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Citrus (Manga), Citrus T.4

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire