Critique Platinum End 7

Visiblement, mes plaintes concernant le précédent tome ont été entendues puisqu'une grande partie de ce tome se concentre sur Métropoliman. Dans les tomes précédents, on avait déjà eu quelques informations, par-ci par-là de ce qu'était son passé, et son but dans toute cette histoire. Mais en soi, rien de concret.

Cette fois-ci, on en apprend énormément, et on peut ainsi beaucoup mieux comprendre ce qui l'a motivé à agir ainsi... Ou pas. Pour moi, ça prouve d'autant plus à quel point il est pathétique : Élevé depuis tout jeune comme un roi, traité comme tel par sa sœur, il considère que la richesse amène la beauté intérieure, la pureté puisqu'en étant riche, on est obligatoirement heureux. Lorsque sa sœur découvre l'amour, il devient haineux et la tue « accidentellement »... Pour qu'elle reste pure à jamais. Et MONSIEUR, pour « réparer » son erreur, va tuer des gens en tant qu'élu afin de faire en sorte que sa sœur devienne un ange une fois qu'il sera dieu... Donc en gros, cet arriéré a fait des erreurs impardonnables et ce sont les autres qui vont en subir les conséquences car il a un égo tellement sur-dimensionné qu'il n'est même pas capable de se remettre en question ? Si vous vouliez faire un antagoniste détestable, c'est réussi. Ce n'est rien de plus qu'un gamin qui se surestime et pense être le maître du monde. Des idées farfelues, une personnalité farfelue... On ne pouvait pas faire pire. D'ailleurs, je suis un peu mitigé quant à ce choix. Je trouve ça assez paradoxal : Il manque clairement de maturité mais on le montre comme un personnage sûr de lui et posé, par moments. C'est assez étrange comme mélange... Puis j'ai toujours préféré les antagonistes un peu discrets, qui ont une vraie personnalité. Là, il paraît un peu vide.

Pour le contenu en lui-même, si j'ai autant réagi par rapport à Métropoliman, c'est que, forcément, j'étais pris dans l'histoire : Un bon point qui avait disparu dans le précédent tome. Je dois dire qu'il ne se passe pas vraiment grand chose dans ce tome, c'est plutôt tout un suspense qui est mis en place. Mukaidô s'affaiblit et ne sera pas capable d'aider Mirai, qui va devoir prendre des décisions par lui-même. Mais je pense que la situation n'est qu'une excuse pour faire en sorte que Mirai soit en combat avec lui-même. Il a toujours été proche de ses parents, et sa mère lui disait que la chose interdite, à ne jamais faire si on veut accéder au bonheur : C'est TUER. Sauf que dans ce monde, s'il ne tue pas, de nombreux innocents risquent de mourir. Il passe donc par diverses pensées, lutte pour ne pas détruire ses valeurs. Je sais que son comportement énerve pas mal de gens, mais moi je trouve ça plutôt attachant. Il veut à tout prix réussir à gagner sans tuer, car vaut-il mieux que Métropoliman s'il tue pour arriver à ses fins ? Certes, ce ne sont pas des morts à la même échelle, mais il faut bien comprendre cette pensée. Certains sont incapables de tuer, et préfèrent encore mourir, alors que l'instinct de survie dirait le contraire. Ce n'est pas être faible, juste... Différent.

La seule chose que je trouve dommage, c'est qu'il regrette ses choix. « si je l'avais tué, ***** ne serait pas arrivé. » Techniquement, s'il regrette son choix, il peut toujours arrêter d'agir ainsi, ce qu'il ne fait pas. Et à la longue, j'avoue que ça peut être agaçant. De ne jamais savoir ce qu'il veut ou alors d'espérer revenir en arrière alors que ce n'est pas possible...

Il y a quand même du bon à retenir : Une scène de fin qui laisse un suspense pour la suite !

6
Antagoniste détestable, un héros qui respecte ses valeurs... Telles sont les bases de ce volume : Certains précédents étaient meilleurs, mais l'immersion était présente. Je reste sur ma réserve quant au "combat final" parce que j'en attends plus de cette série. PS : Une petite référence à Trump assez drôle !

Achetez Platinum EndT.7 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Platinum End (Manga), Platinum End T.7

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire