La courtisane d'Edo chez Pika

Courtiser pour se venger

Pika a annoncé y'a quelques jours une création de sous-collections dans leur catégorie Shojô. Oui, l'éditeur trouvait probablement que ce n'était déjà pas suffisamment compliqué à classer par genre, faire des sous-genre, voilà une idée de génie ! Sans oublier ces stéréotypes dans les couleurs que de nombreux lecteurs dont moi-même essayons en vain de casser. Du joli rose et des dégradés de... roses pour souligner ainsi leur nouvelle collection. Cherry Blush, Purple Shine, Red Light. Quels noms magnifiques, tout le monde en conviendra -voir mon sourire jaune-. Bon, je vois déjà certains parents arriérés et qui n'y connaissent rien aux mangas interdire à leurs gamins d'aller fouiller dans ces rayons si roses, ou à l'opposé des petites filles qui détestent le rose passer sans s'arrêter, mais qui suis-je pour critiquer ? Cela me rappelle avec un goût amer tout de même mon enfance quand on considérait à la majorité que les BD's (Tintin, Lucky-luke, Astérix...) c'était pour les garçons et que seuls mes cousins avaient le droit d'en avoir pour Noël.

Mais comme je le disais, PASSONS !

"La dose de romance quotidienne : attention, premier amour en vue !"

"Quand magie et fantastique sont sur le devant de la scène !"

"Pour les lectrices à la recherche de contenus plus épicés."

Pika, que nous apprécions toutefois beaucoup depuis quelques années, vient d'annoncer le premier titre à être épinglé du RED LIGHT, il s'agit de La Courtisane d'Edo, un shojô signé Kanoko SAKURAKOUJI (Black Bird Last Notes). 7 tome en cours au japon, le premier sortira chez nous le 4 avril prochain.

Résumé:
Dans le quartier des plaisirs de Yoshiwara, à l’époque d’Edo, Akane est une jeune orpheline issue de la noblesse militaire. Suite au mystérieux assassinat de ses parents, elle décide de se jeter dans la gueule du loup en se présentant dans une maison close de grand luxe : l’Akebonorô. Sa rencontre avec Sôsuke, jeune prêteur sur gage et grand séducteur à l’intelligence acérée, va littéralement bousculer son destin. Dans cet environnement où la luxure est reine, cette apprentie courtisane s’apprête-t-elle à goûter au paradis ou à l’enfer ?

Plus qu'à espérer que cela soit aussi "épicé" que promis. ;)

Sources:

PIKA

Partagez cette news :

par KssioP

Continuellement l'esprit ouvert, je n'exclue aucun genre si ce n'est peut-être le genre guimauve ou Arlequin. J'aime cependant ce qui est différent, ce qui surprend. Rêveuse dans l'âme et aventurière chevronnée avec une manette en main, ma table de chevet se couvre de mangas, de romans, de cd's et d'une feuille de papier. Et bien souvent aussi d'un biscuit accompagné d'un thé car lire c'est certes bien mais avec confort et gourmandise c'est juste parfait.

Contenu associé

Kanoko SAKURAKOUJI, Pika, La Courtisane d'Edo (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

6 commentaires

Avatar de KssioP

Même chose Tori, ça m'a rappelé le nom des couleurs bonbons qu'ils mettent sur les maquillages ado^^

Avatar de Tori

Ah, moi, les noms me faisaient penser à une gamme de maquillage pour gamines... ~__^
Du genre "mon premier maquillage" : Red light sur la bouche, Cherry blush sur les joues et Purple shine pour les yeux...

Avatar de Willos

On dirait des visuels pour des capotes aromatisées.

Avatar de The Viking

Boff, la plupart des series de chez pika sont deja roses donc whatever (lady and butler, maid-sama). Sur, c'est très cliché, mais on verra si cela marche. À garder en tête que les séries en cours ne changeront pas de jackquette.

Avatar de KssioP

une news pour filles ? donc tu fais comme Pika, des stéréotypes -_-

Avatar de eenangel

C'est une news pour fille ou j'ai le droit de la lire?? xD.
En tout cas elle fait mal aux yeux^^

Je passe pour le moment c'est beaucoup trop rose ou autre a mon goût et je n'aime pas le rose! Et le résumé ne m'attire pas non plus.