Critique Back Street Girls 1

Mieux vaut ça que mourir… non ?

Ryô Kentarô et Kazuhiko sont des yakuzas qui ont commis une grave erreur ! Ils ont prêts à tout pour que leur boss ne les tue pas mais ils étaient loin de se douter que celui-ci allait les forcer à former un groupe d’idols !

Après une petite opération en Thaïlande, ils reviennent en tant que Mari, Airi et Chika, les trois membres du groupe Gokudolls qui devrait rapporter un paquet de fric à l’organisation ! Mais nos yakuzas vont avoir du mal à se motiver pour ce nouveau travail et tout ce que ça implique. Et puis, c'est difficile d'agir en permanence comme une jeune fille toute mignonne... La naturel revient vite !

Ca sent le WTF !

Depuis quelques temps maintenant, les éditions Akata ont sorti bon nombre de titres bien barrés dans leur collection WTF?! et quand j’ai lu le synopsis de Back Street Girls, j’ai bien cru que c’était eux qui allaient le sortir ! Grosse surprise de voir ce titre arriver aux éditions Soleil mais pourquoi pas.

Sur le papier, cette série avait tout pour me plaire. Étant potentiellement adepte des séries au scénario improbable, j’ai entamé cette série avec un bon état d’esprit on va dire. Par contre, le scénario fait forcément penser à celui de Ladyboy vs Yakuza sortie en 2015 chez Akata. Mais dans le cas de ce dernier, le scénario allait encore plus loin et était encore plus risible !

Ici, c’est bien plus soft et clairement moins inspiré… Passée la petite introduction qui met dans l’ambiance, les chapitres s’enchaînent de manière très linéaire et la sauce ne prend pas vraiment. On se retrouve dans le cas typique du manga avec une idée de base prometteuse (dans son genre bien sûr !) mais qui ne trouve pas son rythme. L’auteur ne sait pas trop où il va et essaie de nous faire rire tant bien que mal sans vraiment proposer d’originalité dans les gags. Dire qu’aucun gag n’est drôle serait de la mauvaise foi car certains font mouche mais il en faut un peu plus que ça dans une série comique de ce genre pour vraiment convaincre.

Le fait que ce tome soit découpé en une multitude de petits chapitres (12 au total) nuit clairement à l’ensemble. On a déjà l’impression que c’est répétitif alors qu’on n’a lu qu’un seul tome sur au moins 7 (série encore en cours actuellement).

4
Ce premier tome est plutôt décevant, même pour les amateurs du genre. On s’attend à quelque chose de bien barré mais au final on se retrouve avec une histoire sans grande saveur et trop peu de gags hilarants. Difficile de passer après un Ladyboy vs Yakuza qui n’avait pas de limite et qui exploitait son idée de départ à fond… Ici c’est trop gentillet, pas assez osé pour vraiment faire rire et jouer le second degré à fond… dommage.
  • L'idée de départ
  • Quelques gags bien trouvés
  • Pas assez drôle dans l'ensemble
  • Impression de répétition assez rapidement
  • Scénario eu inspiré

Achetez Back Street GirlsT.1 chez nos partenaires

EUR 7,99

Partagez cette news :

par Skeet

Créateur de Manga Sanctuary et avant tout lecteur de manga depuis la fin des années 80.

Site/blog perso : http://www.manga-sanctuary.com

Contenu associé

Back Street Girls (Manga), Back Street Girls T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire