Critique Die & Retry 1

Die & Retry, le nouveau héroïc-fantasy des éditions Delcourt/Tonkam. On suit l'histoire de Kaïl, un jeune chevalier-mage qui a vaincu le Roi Démon et vu périr bon nombre de ses équipiers. Mais alors que tout semblait être terminé, Kaïl s'empare d'une mystérieuse pierre que son adversaire protégeait au péril de sa vie. Il se retrouve projeté dans son passé, et va devoir faire son maximum pour empêcher que la vie devienne aussi chaotique que là d'où il vient.

Pendant une bonne partie du tome, j'appréciais ma lecture mais j'avais clairement peur que ça tombe dans le cliché du RPG sans aucun intérêt et que l'histoire ne soit pas suffisamment poussée pour que j'y adhère. Le personnage principal, lorsqu'il est projeté dans le passé, met un peu de temps à comprendre où il se trouve. Il « redécouvre » son ancienne vie. C'est assez intelligent de le faire de cette manière puisqu'en tant que lecteur, ça nous permet de découvrir également l'univers et les personnages, sans pour autant que ce soit barbant.

Après qu'on ait découvert les différents personnages proches du héros, ceux-ci vont partir à la recherche d'artefacts et éléments magiques capables de les aider à éviter la tragédie. Mais en réalité, seul Kaïl est au courant de ce qui va arriver. Il a préféré le garder pour lui, sûrement pour éviter la panique générale ou de ne pas être pris au sérieux.

Autant dire qu'il a énormément de responsabilités. Et ce qui est appréciable, c'est qu'on sent qu'il est assez mature pour le gérer. Ça se voit qu'il revient du futur et que sa réflexion est suffisamment poussée pour crédibiliser ce qui lui arrive. Et c'est le cas aussi pour les autres personnages, même si les filles ont un petit côté niais, il est estompé et, de ce fait, pas agaçant comme on a l'habitude de voir dans ce genre d'histoire.

Et à propos de cette histoire, on constate de plus en plus qu'elle sera intéressante. Je ne pense pas qu'elle sera la plus originale qu'il m'ait été donné de voir, mais sincèrement, je pense qu'il y aura pas mal d'intrigue et de retournements de situation comme on les aime. Car il est vrai qu'au début, le héros n'avait qu'un seul but, qui concernait le Roi Démon. Or, si toute l'intrigue tournait autour de ça, ça risquait de devenir très rapidement lassant, et au final, ce n'est pas le cas et c'est positif. De plus, le fait qu'on ne sait absolument pas ce que va faire Kaïl alors que lui sait pertinemment où aller apporte réellement de l'intérêt à l’œuvre.

L'histoire s'éloigne un peu de ce but pour alimenter l'intrigue mais ça se voit d'entrée de jeu qu'au final, il y aura toujours un lien avec le but final du héros. Et il semblerait que ces démons ne seront pas les seuls à se mettre en travers de la route de Kaïl et ses amis...

Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).
Commentaires (0)