Critique Bungô Stray Dogs 1

Après avoir été expulsé de son centre d'accueil, Atsushi Nakajima se retrouve seul et à la rue... il rencontre alors un étrange jeune homme du nom d'Osamu Dazai. Ce dernier fait partie de l’Agence des Détectives armés, une troupe d'enquêteurs aux pouvoirs paranormaux, à la recherche d’un mystérieux tigre mangeur d'hommes. Atsushi semble avoir d'étroits liens avec ce tigre, et se retrouve enrôlé malgré lui parmi ces fameux Détectives sur l'initiative de Dazai.

Après Overlord, c’est au tour de Bungô Stray Dogs de faire son apparition parmi les nouveautés 2017 de l’éditeur Ototo. On nous promet des combats entre de célèbres écrivains du 20ème siècle alors ne tardons pas plus et plongeons nous dans ce premier volume !

Dès le départ, nous retrouvons donc le personnage d’Atsushi Nakajima. Abandonné par son centre d’accueil, il meurt de faim jusqu’à ce qu’il rencontre Osamu Dazai qui va l’aider. Ils commencent à faire connaissance, puis après quelques échanges, Osamu Dazai propose à Atsushi Nakajima de faire partie de l’enquête sur un mystérieux tigre. Pris dans cette enquête malgré lui, le jeune homme ne va pas tarder à rencontrer les autres membres de l’Agence des Détectives armés. La relation entre les personnages est déjà très amicale, très légère et on a l’impression que ces derniers se connaissent déjà depuis un moment. L’ambiance est assez sereine en ce début de tome et le récit repose sur un humour décalé, on ne se prend pas la tête. Je vous assure, dans Bungô Stray dogs, on vous parle de suicide avec un large sourire. C’est surprenant mais le lecteur se prend facilement au jeu. Les protagonistes sont assez attachants de par leurs caractères mais aussi leurs allures. Le dessin n’est pas forcément très détaillé mais le mangaka a particulièrement bien réussi le visage des personnages. Le trait du dessinateur est plutôt épuré et fin mais dispose d’un certain charme, il est loin d’être déplaisant.

Atsushi Nakajima va rapidement se rendre compte de l’identité du tigre … ce qui va donner lieu à des scènes d’actions certes expéditives mais efficaces. Tous les membres de l’Agence de détectives possèdent des pouvoirs très atypiques et nourrissent des relations très particulières. C’est toujours basé sur un humour original qui va permettre de développer les liens entre nos protagonistes. En réalité, la narration repose sur un mélange de situations dramatiques avec un ton très décalé. C’est une alchimie qui fonctionne bien pour le moment mais attention à ce que ça ne devienne pas lassant par la suite. Outre cet aspect, les scènes d’action sont bien réalisées mais il n’y en a pas beaucoup dans la première partie du tome. Cette dernière fait plus office d’introduction des personnages et de leurs professions ce qui rend la narration relativement calme pour le moment.

Rassurez-vous, la dernière partie de cet opus va être riche en action avec l’apparition de l’antagoniste doté d’un énorme charisme. Utilisant des pouvoirs paranormaux, il détruit absolument tout sur son passage, en un mot : dévastateur ! Le dénouement offre de nombreux affrontements d’une grande intensité et va être l’occasion de voir Atsushi à l’œuvre. Ce volume s’achève ainsi sur une narration particulièrement dynamique.

7
Ce premier opus de Bungô Stray dogs surprend donc le lecteur avec un humour décalé et des personnages atypiques. On peut distinguer deux parties dans cet opus. La première fait plus office d’introduction avec un rythme presque trop calme tandis que la deuxième laisse place à davantage d’action et de rebondissements. Les combats sont plutôt bien réalisés avec des pouvoirs loin d’être anodins. L’opposition entre de célèbres écrivains asiatiques apporte une touche d’originalité à l’intrigue mais c’est pour le moment un peu survolé et ça manque de développement. Il y a de l’inspiration mais il faudra approfondir cet aspect dans le second volume. Et cela tombe bien car l’éditeur a sorti les deux premiers tomes simultanément ! Les plus: -Humour décalé -Personnages atypiques et attachants -Antagoniste charismatique Les moins: -Manque de développement sur le lien avec les écrivains

Achetez Bungô Stray DogsT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Végéta69

Journaliste/assistant de production. Passionné de mangas depuis l'âge de 10 ans, j'apprécie autant du shonen que du seinen. Avec mes chroniques, je partage avec vous ma passion en vous proposant mon humble ressenti, tout en essayant de garder un esprit critique et objectif pour vous satisfaire. mail: vegeta69mj@yahoo.fr

Contenu associé

Ototo Manga, Bungô Stray Dogs (Manga), Jun YAMAZAKI, RED ICE, Bungô Stray Dogs T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire