Critique Alchimia 1

Un univers fantastique, une guerre entre des possesseurs de pouvoirs et des êtres qui en sont dénués, ainsi qu’une pointe de romance type « triangle amoureux compliqué ».. Tout ceci ne semble pas annoncer d’originalité et pourtant, le titre regorge de qualités non négligeables !



Alchimia est un titre français scénarisé par Samantha BAILLY, connue notamment pour ses œuvres du genre fantasy. Il est dessiné par MIYA, auteure entre autres du global manga Vis-à-Vis publié chez Pika Edition. Deux connaissances qui ont donné naissance à un titre bien plus attrayant qu’au premier abord. Nous sommes en présence de personnages assez typiques du genre : une jeune femme douce et bienveillante, se trouvant aux côtés d’un garçon protecteur et attentionné; et qui va rencontrer un beau jeune homme ténébreux et envoûtant, lui ayant témoigné un peu de gentillesse. Cependant, dès le début de l’histoire, l’héroïne présente une certaine intelligence et force de caractère, ce qui n’est pas forcément le cas de toutes les héroïnes de ce genre de titre. Les deux jeunes hommes possèdent chacun leurs charmes, tant au niveau du physique avec leurs traits fins et élégants, qu’au niveau du caractère qui semble assez opposé (pour appuyer sur l’aspect conflictuel entre les deux peuples). De quoi plaire à tout type de lectorat féminin et de quoi permettre au lectorat masculin de s’identifier en l’un d’eux. Indépendamment de ce trio déjà fortement intrigant, les personnages secondaires actuellement présentés sont tous aussi intéressants et charismatiques : Rubis, la capitaine de l’Atelier, alliant prestance et élégance, ainsi que Vidanno, le cuisinier joyeux, toujours là pour ajouter une touche d’humour et titiller la jeunesse.



Outre ses personnages, Alchimia nous propose dans ce premier tome une histoire bien amorcée. On s’imprègne d’ores et déjà de l’univers fantastique grâce à des explications judicieusement distillées entre quelques scènes d’action propres et épurées. Les décors ne sont pas abondants, voire même absents parfois. L’accent est bien souvent mis sur les personnages uniquement à l’aide de trames, ce qui pourrait être reproché au titre. Cependant, ce procédé permet aussi de mieux s’imprégner des émotions de ces derniers et de ne pas être perturbé par un décor trop travaillé. Le design des personnages n’est certes pas dans la plus grande finesse, mais reste malgré tout assez travaillé et très agréable à la lecture.



8
Nous sommes en présence d’un premier tome très appréciable. Les deux auteures nous entraînent sans aucune difficulté dans leur univers fantasy avec des personnages attachants et un dessin parfois sobre mais efficace. On ne peut qu’attendre la suite des aventures à bord de l’Atelier avec impatience.

Achetez AlchimiaT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Neginator

Site/blog perso : http://www.manganime.fr/

Contenu associé

Alchimia (Global manga), Alchimia T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire