Chronique : Prison School T.1 chez Soleil

Découvrez nos premières impressions sur un manga carcéral pas comme les autres !

 

Kiyoshi intègre le lycée Hachimitsu, un ancien lycée pour filles connue comme étant l’un des meilleurs mais aussi l’un des plus stricts. Cette année est la première année dans l’histoire de l’école où les garçons peuvent y accéder. À sa grande surprise, il se rend compte qu’il n’y a que quatre autres garçons dans le lycée, soit un garçon pour 200 filles ! Ils ont plein d’espoir et se disent que c’est la chance de leur vie de pouvoir aborder enfin une fille, mais les choses prennent une tournure différente… En effet aucune fille ne leur adresse la parole, pire encore, elles les ignorent totalement ! Un jour, où ils se sont adonnés à une séance de voyeurisme, ils se font surprendre et apprennent l’existence d’un conseil étudiant clandestin, et leur cauchemar ne fait que commencer ! Ce conseil fait en sorte qu’il n’y ait strictement aucune interaction entre les deux sexes ! Comment vont-ils s’en sortir au sein de ce lycée-prison où les garçons sont considérés comme inférieurs et où il n’y a aucune issue ?

 

Titre : Prison School T.1
Editeur français : Soleil
Date de sortie : 16/07/2014
Dessinateur : Akira HIRAMOTO
Scénariste : Akira HIRAMOTO

Série terminée en 28 tomes

 

ENFER ET PARADIS

Dans ce premier tome de Prison School, les bases sont rapidement posées. On nous explique qu'un lycée pour filles réputé strict et élitiste avec internat oblgatoire est devenu mixte et va accueillir pour la première fois des garçons.
Mais cette mixité est toute relative puisqu'au final, seuls 5 garçons se sont inscrits pour cette première année, soit 1 garçon pour 200 filles...

 © 2011 Akira Hiramoto / KODANSHA

En bons adolescents qu'ils sont, nos cinq amis ne savent plus où donner de la tête mais c'est un mélange d'excitation et de peur qui domine. Certains veulent se contenter de contempler le spectacle, tandis que d'autres, comme Kiyoshi, vont même essayer d'aller parler à l'une d'entre elles sans grand succès... Ils se sentent rapidement considérés comme des pestiférés sans vraiment comprendre pourquoi. Pourtant il y a bien une raison : une consigne a été donnée à toutes les filles du lycée, leur interdisant d'avoir des contacts avec les garçons...

 

 © 2011 Akira Hiramoto / KODANSHA

Même si ces filles semblent intouchables, les cinq garçons ont tout de même l'impression de vivre un rêve éveillé et ils ne vont pas tarder à vouloir profiter de la situation, comme on pouvait s'en douter dès le départ.
Tout va basculer quand ils vont décider d'aller espionner les filles dans leur bain... Ce paradis va devenir l'enfer pour eux, et même au-delà de ce qu'ils pouvaient imaginer !

Ils partent naïvement à l'aventure tels des ninjas pour pouvoir apercevoir leurs camarades dénudées. Ils pensent que même s'ils se font pincer, cela n'ira pas chercher bien loin mais il vont vite comprendre qu'ils ne sont pas dans un lycée comme les autres.

Mais Kiyoshi, qui est le plus réticent, s'aperçoit que ses camarades veulent aller espionner les filles de la classe dans laquelle se trouve Chiyo, une jeune fille passionnée de Sumo comme lui, avec qui il a déjà sympathisé... cela le met donc dans une situation très délicate ! Mais la détermination du flippant Gakuto ne connait pas de limites et celui-ci trouve toujours des solutions...

 

 © 2011 Akira Hiramoto / KODANSHA


Comme vous vous en doutez, nos lascars vont se faire attraper et vont vite le regretter...

 

GIRL POWER

Un lycée avec seulement 5 garçons ne laisse pas planer de doutes sur qui est le sexe dominant ! Sans compter qu'un certain conseil clandestin des élèves fait sa loi et compte bien faire respecter ses règles coûte que coûte.

Se rincer l'oeil coûte cher au lycée Hachimitsu ! Après plus d'un quart du manga où nos 5 don juan ont joué aux pervers de service, place maintenant aux filles. L'humiliation et la violence sont maintenant au menu pour les garçons !

 

 © 2011 Akira Hiramoto / KODANSHA


Le manga prend à ce moment un tout autre tournant, bien plus vicieux. Les garçons se font tabasser pour un oui ou pour un non. Prendre la parole alors qu'on n'y a pas été invité peut vite faire mal ! Mais le pire, c'est que certains se contentent de ce genre de "contacts" avec ces filles dominatrices et y prennent même plaisir.

 

CINQ GARCONS PLEIN D'AVENIR

Prison School se démarque notamment grâce aux cinq garçons catapultés dans ce lycée pas comme les autres. L'auteur nous a façonné des personnages plutôt originaux qui vont apporter un côté comique certain. Gakuto est de loin le plus drôle et le plus flippant avec son regard subitement sérieux.

 

 © 2011 Akira Hiramoto / KODANSHA


Les autres ne sont pas en reste : André avec son tout petit visage posé sur une grosse tête et Jô, celui qui ne fait que tousser et qui porte toujours une capuche. Seul Shingo ne présente rien de particulier pour le moment. L'auteur ne s'est pas privé de créer de bons cas sociaux, idéal pour une histoire comme celle-ci !

 

EN BREF

Prison School est une série au scénario complètement improbable mais qui fait son effet grâce à sa mise en scène qui fait basculer l'ambiance du récit de manière brutale. C'est du grand n'importe quoi mais on sent que l'auteur ne s'est pas imposé de limites, chose plutôt appréciable. Le final de ce tome nous fait penser que ce n'est qu'un début...

La séance de voyeurisme du début du tome est vraiment bien réalisée. L'auteur nous met dans la peau des garçons et nous offre une séquence qui fait mouche et dans laquelle vous retiendrez votre souffle !

Voilà donc un bon divertissement simple et efficace à base de talons aiguille dans la figure, coups de cravache et autres coups de pied retournés ! Au premier abord, on peut facilement descendre un titre comme celui-ci mais il se pourrait bien que cette série soit votre plaisir coupable de l'été à ne pas mettre dans toutes les mains !

 

LES + LES -

- Personnages variés et atypiques
- Humour efficace
- Atmosphère déjantée et violente
- Graphismes

- Des lycéens voyeurs : pas très original !
- Fan service à gogo (à vous de voir si c'est un défaut ou une qualité)

 

Note :
7/10

 

Plus d'infos sur la série : VOIR LA FICHE DE PRISON SCHOOL

 

Partagez cette news :

par Skeet

Créateur de Manga Sanctuary et avant tout lecteur de manga depuis la fin des années 80.

Site/blog perso : http://www.manga-sanctuary.com

Contenu associé

Prison School (Manga), Soleil Manga, Akira HIRAMOTO

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire