- Discussions

    qui pour l edier
  • benou83 :: 28 février 2018 à 10:54

    un editeur serait il sur le coup pour une eventuelle sortie en france
  • Derelict :: 28 février 2018 à 11:49

    bonne question, a priori le mieux placé serait Pika ( si tenté que le titre intéresse leur département éditorial) de part ses connections avec la kodansha, mais pour l'instant c'est le silence complet.
    Après sachant que le titre va être bientôt être adapté en anime, et que ça risque de bien buzzer, peut être que les droits ont déjà été acquis par un éditeur fr et que c'est maintenant qu'une question de timing pour l'annonce pour coller au début de la diffusion/promo de l'adaptation.
    PS : le seul hic c'est le peu d'engouement chez nous pour les comédies...
  • Jellal :: 05 décembre 2018 à 00:19

    Salut !
    On a toujours aucune news sur un potentiel éditeur français qui serait intéressé par Grand Blue? L'anime a bien marché d'après ce que j'ai pu voir, donc c'est déjà un bon point.
    Merci d'avance !
  • bouboubou :: 05 décembre 2018 à 09:42

    Malheureusement j'ai peur que l'on ne voit jamais cette série chez nous, d'une part parce que comme le dit Derelict, les comédies font souvent un flop en France, mais surtout à cause du côté récréatif de l'alcool mis en avant dans le manga.
    Comme c'est en plus un shonen destiné à un publique jeune, considéré comme "à risque", c'est très risqué par rapport à la loi Evin - sans parler de toutes ces associations qui se croit obligée de penser à notre place.
    L'éditeur qui prendrait le risque de la publier devrait sans doute se passer de publicité, mettre "l'abus d'alcool est dangeureux…" sur a peu près toutes les pages du mangas avec de l'alcool et se prendrait un risque de bad buzz…

    Je serai d'ailleurs curieux de voir si l'animé mettra autant en avant la bibine.
  • P'tit Citron :: 05 décembre 2018 à 12:08

    Honnêtement, si le titre a marché au Japon, où l'alcool est bien plus tabou notamment chez les jeunes, il marchera en France. La liberté d'expression dans l'art n'est pas encore morte.
    Après c'est sûr que c'est un risque. Pas impossible que le grand public profite de ce titre pour critiquer les mangas en général. Mais, si tenté qu'il soit mis entre les mains d'un bon éditeur, je pense que c'est faisable.
    Le temps nous le dira. ;)
  • Tori :: 05 décembre 2018 à 20:15

    @bouboubou : ce n'est pas un shônen, mais un seinen (prépublié dans Afternoon)…
  • Ajouter un commentaire
    Vous devez être membre pour laisser des messages :
    Devenir membre (gratuit et rapide)