SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='33673'
  • Critique Pureblood Boyfriend T.1 par

    Aya Shouoto est déjà bien connue de ses fans français puisque 5 de ses séries sont déjà parues chez nous aux éditions Soleil!
    Aujourd'hui, c'est Kurokawa qui reprend le flambeau avec l'édition très soignée d'un titre vampirique à souhait, Pure Blood Boyfriend - He's my only vampire, série toujours en cours au Japon avec 7 tomes déjà parus.

    Kana est une jeune fille plutôt populaire qui partage son temps entre tous les clubs du lycée! Un jour en rentrant des cours, elle tombe par hasard sur un ami d'enfance qu'elle n'avait pas vu depuis un incendie il y a sept ans... et qui s'avère être un vampire! Une fois mordue par lui, la jeune fille va devenir son "esclave", et Aki, son "vampire personnel"...

    La mangaka revisite une nouvelle fois le récit de vampires, à la manière d'un Twilight, où la morsure d'un beau jeune homme est assimilée à la découverte de la sensualité adolescente (il suffit de voir le vocabulaire employé...).
    Aya Shouoto crée aussi toute une mythologie autour de son vampire, entre les "lunatiques", le pouvoir de mystérieux tatouages, les 7 péchés capitaux, et même les lycanthropes... un mélange qui laisse toutefois un peu perplexe!

    Côté graphismes, rien à redire, Aya Shouoto a un très joli coup de crayon, très charismatique, mêlant un petit côté gothique aux codes habituels du shôjô.
    Ses personnages sont également très réussis, entre le ténébreux Aki et la jolie héroïne aux cheveux courts, Kana.

    La caractère de la jeune fille peine par contre beaucoup plus à convaincre: à la fois enjouée, optimiste et courageuse, elle accepte sans se questionner la nature vampirique de son ami et les conséquences sur sa vie personnelle...

    Ce manque de réalisme, allié à une narration rapide enchaînant l'action et les mystères sans qu'on comprenne bien les enjeux du récit, nous laisse un peu sur la réserve après la lecture de ce premier tome.

    A suivre dans le prochain volume, en espérant que la rencontre entre Kana et Aki prenne un peu plus sens, et qu'on comprenne un peu mieux le sens de cette relation vampire/esclave et le but de l'intrigue!

    5

    Suiginto - 28 septembre 2013

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Pureblood Boyfriend T.1 ?
Ecrire une critique