• Critique L'Attaque des Titans T.26 par

    Ça y est, nous atteignons le tournant décisif de "L'attaque des titans". L'opposition entre Mahr et eldiens.  Cela fait un moment que ce manga a été son apogée en terme de scénario : Désormais, il ne nous reste plus qu'à profiter du spectacle et attendre le résultat final. En commençant Snk, jamais je n'aurais pu deviner que ça évoluerait ainsi, ou que nous en apprendrions autant sur l'univers. Mais c'est le cas et Hajime Isayama nous le prouve une fois de plus à travers un volume qui mêle parfaitement action et révélations.

    Win or lose

    Le combat décisif commence, et autant dire que tout est très rapide. Que ce soit au niveau du rythme ou du nombre de morts d'ailleurs. Et bien que je m'étais habitué au trait d'Isayama, je dois avouer que dans ce tome, j'ai eu du mal à tout suivre. Il y a eu énormément de personnages représentés, des deux côtés et parfois certains se ressemblent tellement qu'il est difficile de comprendre qui est qui. Et même sans parler des personnages, j'ai eu plusieurs fois du mal à savoir ce qu'il était en train de se passer. C'est assez dommage car ça brisait mon immersion à chaque fois. Mais pour le reste, c'est toujours aussi bien. Cette bataille était stressante car on n'avait aucune idée du déroulement. Comme l'auteur l'a déjà dit plusieurs fois dans des interviews, à la base, il voulait faire une fin sanglante, et on n'est pas à l'abri de tristesse à ce niveau-là. De ce fait, chaque scène provoque une pression chez le lecteur qui perd son souffle tant que le combat n'est pas terminé.

    Il y a d'ailleurs quelque chose qui m'a beaucoup étonné : chaque fois que les personnages suivaient leur plan méthodiquement, ça se ressentait dans les dessins et les différentes cases, de même lorsqu'ils perdaient leur sang-froid. C'est une sorte d'immersion assez étrange mais carrément agréable à vivre.

    Le bien ou le mal

    Il y a quelques tomes, nous suivions le point de vue de Mahr, ce qui m'a permis de comprendre la manière dont ils agissent. Et même si je la trouve excessive et basée sur de la manipulation, en soi, ce sont des êtres qui pensent faire ce qui est juste. Ils ne sont pas mauvais dans le fond et c'est assez triste de se dire que leur extinction est la seule possibilité pour permettre aux eldiens de survivre dans ce monde qui les rejette. Surtout que parmi le peuple Mahr, il y a beaucoup d'eldiens qui considèrent ne pas avoir droit à la vie, et qui passent leur vie à se racheter pour des crimes qu'ils n'ont pas commis. C'est assez usant comme perceptives puisque le lecteur doit clairement choisir un camp sans pour autant être totalement convaincu, et ainsi subir les divergences de point de vue.

    Ce dernier tome apporte un détail significatif : ce combat n'oppose pas seulement les Mahr et eldiens puisqu'il implique aussi les autres pays, à l'international. Ce que l'on ignorait encore jusqu'à maintenant, puisque nous étions basés sur l'île du Paradis. Je n'ai désormais plus aucune idée de la manière dont peut se terminer la série.

    8

    Niwo - 23 février 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu L'Attaque des Titans T.26 ?
Ecrire une critique