• Critique Black Joke T.5 par

    Voici ce qui est très certainement le moins bon tome de Black Joke depuis ses débuts. On pensait avoir cerné la série, mais on découvre hélas qu'elle peut nous surprendre... dans le mauvais sens du terme.

    Cette fois, nous avons droit à assez peu d'histoires (3 en tout). L'une d'entre elles s'étale en effet sur pas moins de 4 chapitres (sur les 6 que contient le tome au total).
    Bien malheureusement, l'histoire en question est assez décevante, pour ne pas dire totalement ratée. Tout d'abord, les personnages qui y interviennent sont soit détestables, soit idiots, soit les deux. Ensuite, plutôt que les habituels bains de sang, l'auteur a cru bon de tenter de rendre son récit plus réfléchi, ce qui se solde par un cuisant échec : d'une part, on y perd le déluge d'action et de violence que l'on espérait trouver dans Black Joke, et d'autre part, la trame de l'histoire est tout à fait peu crédible, de même que ses "rebondissements". Enfin, force est de constater que certaines choses essentielles semblent avoir été laissées en suspens... On s'étonnera aussi d'assister à une scène de sexe à laquelle participe un jeune mineur handicapé : no comment.
    Les 2 autres histoires ne relèvent hélas pas le niveau : la dernière, qui se veut humoristique, est surtout ridicule ; la première, elle, est à peine satisfaisante, mais a le mérite d'être plus proche de celles des volumes précédents.

    D'autres défauts sont également à signaler.
    Les dessins réalisés à partir de photographies passent toujours aussi mal, tout spécialement quand il s'agit de personnages (la différence entre les protagonistes dessinés de la sorte et ceux créés de toutes pièces par l'auteur est tellement frappante que ça en devient choquant).
    Les textes sont également assez pénibles à lire puisqu'ils sont parsemés de très nombreux et insupportables "(rires)" écrits entre parenthèses après des répliques se voulant vaguement humoristiques. Une fois ou deux, ça aurait pu passer, mais au bout de la 20ème ou 30ème fois, des envies de meurtre se font ressentir.

    Ce tome 5 a donc tout du fiasco. On était emballé à l'idée de pouvoir lire ce nouveau volume de Black Joke, nous voilà bien refroidis. Espérons qu'on retrouvera très vite les bases de ce titre qui, même s'il n'était pas exceptionnel, était à tout le moins très sympathique et plutôt bon dans son genre... ce que n'est pas ce 5ème tome.

    3

    chris936 - 17 juillet 2012

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Black Joke T.5 ?
Ecrire une critique