• Critique Lucika Lucika T.1 par

    Après l'adorable Yotsuba (chez Kurokawa), voici qu'apparaît une nouvelle demoiselle, prête à faire de nombreuses bétises, Lucika, aux éditions Ki-oon.

    Pour celles et ceux qui connaissent Yotsuba, difficile de ne pas faire le rapprochement et donc de les comparer... Et là clairement, la petite blondinette ne fait guère le poids face à la gamine aux couettes. Ceci dit, concentrons nous sur Lucika.

    Très rapidement en lisant les premiers chapitres, on s'aperçoit que Lucika Lucika est décousu. En effet, chaque histoire est indépendante, aucun fil conducteur ne se dessine. Au-delà de cette remarque, l'univers de l'auteur (et donc de la fillette) est particulièrement "haut perché". En voulant faire de Lucika une petite fille atypique, Yoshitoshi Abe en a fait un véritable extra-terrestre. A situations absurdes, réactions absurdes. Lucika vit des événements où son imagination est tellement débordante que l'on ne suit pas le chemin entreprit par l'auteur. C'est confus, décousu, ça part dans tous les sens et pas dans le bon sens du terme.

    Autre point à souligner, bien que dotée de nombreuses expressions, la jeune demoiselle n'attire pas notre sympathie pour l'instant. Aucune once de charisme à l'horizon.

    Après ces énumérations peu flatteuses, un point positif est à souligner : le fait que ce manga soit entièrement en couleur. Cet élément rare permettra aux plus barges d'entre vous de rejoindre plus facilement le lointain cosmos de Yoshitoshi Abe, mais aussi d'intéresser un public plus large.

    En bref, Lucika Lucika ne m'a pas convaincu... pour le moment. Les histoires présentées sont tellement spéciales qu'il y a de quoi rester dubitatif.
    Si vous recherchez un manga frais et attendrissant type "tranches de vie", dirigez-vous plutôt vers Yotsuba ou Chi, une vie de chat (Glénat).

    3

    Den d Ice - 31 octobre 2013

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Lucika Lucika T.1 ?
Ecrire une critique