• Critique I am a Hero T.4 par

    Si les quelques défauts du titre pointés lors de la lecture des précédents tomes de I am a hero sont toujours présents ici, force est de reconnaître que le talent graphique de Kengo Hanazawa les fait passer au second plan.

    Car le vrai gros point fort de le série, bien au-dessus d'une vision d'une invasion zombie loin des clichés habituels et de la présence d'un total anti-héros, est bel et bien dans la manière de mettre en images les évènements de la part de son auteur. La décomposition des actions, des mouvements, que l'on avait déjà pu entrapercevoir dans le second tome. Ici, les scènes de ce type se multiplient, avec une grande réussite. Un découpage qui nous permet de suivre ua plus près l'action, qui nous fait regarder les planches de manière attentive et qui réussit leur effet : elles suscitent l'émotion chez le lecteur.

    Côté histoire, on est un peu moins emballé. En effet, l'intrigue avance très lentement, même si la prise en charge du problème par les autorités représente un pas en avant. Hideo s'est trouvé une coéquipière. Et puis c'est tout. Il faut dire que ce 4ème volume, en grande partie "à cause" de la décomposition des actions mentionnée plus haut, se lit très rapidement, les dialogues brillant parfois par leur absence. Une sensation "à la Gantz", avec ce sentiment d'histoire un peu trop délayée. Heureusement, le prochain tome est dans moins de 2 mois, de quoi sans doute atténuer cette sensation.

    Très convaincant dans la forme, un peu moins dans le fond (physique des zombies toujours aussi spécial, héros et personnages principaux très "particuliers"), I am a hero est en tout cas une lecture fortement intéressante, sortant de l'ordinaire et méritant donc largement le coup d'oeil. On a hâte de voir ce que peut donner la suite, tout en espérant que le rythme des évènements s'accélère.

    8

    ivan isaak - 26 août 2012

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu I am a Hero T.4 ?
Ecrire une critique