• Critique Le Pays sans étoiles par

    L'aventure d'Iblis se termine dans ce tome et nos héros s'en vont dans le pays natal du comte de Memphis par la voie marine.
    Il ne vont pas manquer de se faire attaquer par des pirates notamment...

    C'est donc Abel et Esther qui se sont occupés d'arrêter Iblis d'une manière un peu trop facile il faut bien l'avouer...l'auteur est vite passé à autre chose sans fioritures dès le début de ce tome 6.

    Ce volume se concentre plutôt sur le comte de Memphis qui va même un peu se dévoiler et faire une drôle de proposition à Esther...Ce personnage reste pour le moment le plus ambigu car bien qu'étant de l'Empire, on dirait qu'il ne hait pas vraiment ses ennemis : ceux du Vatican.

    Quant à Abel, il joue plutôt un rôle de comique dans ce tome. En effet, il est majoritairement utilisé dans des mini-scènes comiques pour détendre l'atmosphère.

    La fin de ce tome 6 de Trinity Blood laisse penser que l'on va entrer dans le cœur même du scénario puisqu'un complot de la plus grande importance se trame.
    Pour le moment on n'en sait pas beaucoup mais cela relance un peu l'intérêt de la série puisque jusqu'à présent, on ne voyait pas bien où l'auteur voulait en venir.

    Un tome honnête avec de l'action et un peu de sentiments qui marque, espérons-le, un tournant dans cette aventure vampirique.

    -

    Skeet - 01 août 2009

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Le Pays sans étoiles ?
Ecrire une critique