SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='31604'
  • Critique Le Berceau des Esprits T.1 par

    Après avoir sorti L'île de Hôzuki, Ki-oon continue de faire découvrir à ses lecteurs d'autres titres de Kei Sanbe. Le berceau des esprits, toujours en cours au Japon, semble s'orienter vers un huit clos oppressant matinée d'un zeste de zombies...

    Premier constat : Kei Sanbe décide d'entrer directement dans le vif du sujet. Pas de présentation des personnages, du contexte, les informations nous parviennent progressivement au cours de la lecture, choix plutôt payant puisque l'on se retrouve directement happé par l'histoire.

    Côté histoire justement, beaucoup trop de zones d'ombres sont présentes dans ce tome d'introduction pour vraiment comprendre ce que nous propose l'auteur. Un voyage scolaire qui tourne mal, avec un paquebot retourné on ne sait comment. Les survivants se retrouvent pourchassé par un psychopathe, mais dont la folie semble étrangement contagieuse... Beaucoup de questions donc, une palette de personnages très classiques dans leur caractère mais une atmosphère qui devrait, progressivement, se montrer de plus en plus oppressante étant donné que le paquebot se remplit petit à petit.

    On est donc très loin d'un manga de zombies classique et si vous attendiez du Berceau des esprits un titre alternatif aux gonzesses sans cervelle mais à gros nichons de Highschool of the dead, vous serez sans doute déçus. On se retrouve ici d'une ambiance plus proche d'un Doubt mélangé à du Dragon Head, sans pour autant savoir si le titre s'orientera vers l'un ou l'autre ni s'il réussira à totalement se démarquer pour convaincre.

    Graphiquement, Kei Sanbe ne semble pas toujours au meilleur de sa forme. Si le travail effectué sur les décors est très appréciable (dessiner un paquebot à l'envers ne semble pas forcément aisé au premier abord), certains passages (les tueries notamment) souffrent d'un peu de facilité et d'un côté trop brouillon. L'auteur nous réserve également, comme à son habitude, quelques petites scènes de fan-service, mais très discrètes au demeurant.

    Ce tome d'introduction du Berceau des esprits, s'il ne convainc pas totalement, réussit en tout cas à intéresser le lecteur en proposant une histoire classique mais efficace. Le mélange des genres peut s'avérer payant, même s'il faudra pour cela manier avec subtilités les prochains évènements. Les quelques scènes gores du titre en font une série à déconseiller aux plus jeunes. Les fans de série B devraient quant à eux apprécier le travail de Kei Sanbe. A suivre.

    6

    ivan isaak - 17 septembre 2011

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Le Berceau des Esprits T.1 ?
Ecrire une critique