• Critique The Best Lover T.4 par

    Ce quatrième et dernier tome de The best lover s’avère tout aussi sympathique que les précédents. Les personnages ont changé et évolué, ils font des choix. Le chemin qu’ils ont fait les rend particulièrement attachants, car on aura suivi leur parcours de très près.

    La mise au point entre Akito et Masahiro se révèle particulièrement touchante, car outre une narration émouvante et une certaine justesse de ton dans la discussion, leur relation montre les raisons pour lesquelles un couple peut aboutir à un échec même si l’amour est bien présent.

    Par ailleurs, lorsqu’il se trouve confronté au même type de choix qu’Akito, Yoshimi tente de concilier son couple et sa carrière, quand bien même tout semble contre lui ; sa détermination fait du bien au moral.

    Les quelques rares reproches qui avaient puis être faits au tome précédents sont gommés par la mangaka dans cette conclusion qui a su ne pas s'attarder sur des rebondissements qui auraient fini par devenir lourds.

    Au final, et malgré certains côtés déjà-vus et un manque d’originalité dans son univers ou son déroulement, The best lover se sera révélé contre toute attente une lecture très agréable pour toute yaoiste. C’est sur ce format développé que Masara Minase, dont les one-shots ne valent pas forcément le détour, réussit vraiment à donner plus de personnalité à ses œuvres et à accrocher son lectorat.

    7

    Sherryn - 29 novembre 2012

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu The Best Lover T.4 ?
Ecrire une critique