SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='34147'
  • Critique La Main droite de Lucifer T.5 par

    Tout en restant orienté sur "la médecine d'abord", ce cinquième tome de La main droite de Lucifer renoue cependant aussi avec l'action et le suspens, avec un subtil mélange de contact avec la pègre et de "sauvetages de dernière minute" dans des conditions difficiles.

    Les deux premiers chapitres commencent par nous offrir la fin de "Docteur Gambler", dans laquelle Okita va évidemment retrouver son humanité via des solutions inédites et surtout un dilemme qui va le faire choisir entre sa vengeance ou retrouver son instinct de médecin. L'issue ne fait pas vraiment de doute et cette histoire reste dans l'ensemble extrêmement classique, mais la qualité de la narration et la beauté des dessins font que l'on s'immerge dans la lecture de bout en bout.

    Débute ensuite une nouvelle partie, intitulée "Docteur Lucifer" et qui comme l'indique son nom, va recentrer l'intrigue autour de son personnage principal, Katsumi. D'une part, on a une jeune journaliste caractérielle qui va s'intéresser à lui et tenter de l'approcher par toutes sortes de manoeuvres, d'autre part, entre en scène le Dr Wiseman, une ancienne connaissance de Katsumi qui avait été kidnappé en Afrique avec lui.

    Cette partie va nous amener à mieux connaitre le passé de Katsumi et ce qu'il s'était passé à l'époque, et l'on va aussi découvrir comment il était vu par d'autres personnes. C'est assez intéressant, mais soyons franc, l'apport n'est pas aussi grand que ce que l'on aurait pu espérer, et l'évolution du personnage de Katsumi au présent est presque inexistante également. Au final, le plaisir que l'on prend à lire ce récit trouve ses racines plutôt dans l'action et le suspens, quand toute l'équipe se retrouve aux prises avec la pègre et va devoir opérer dans des conditions difficiles. L'issue, quant à elle, est un peu facile et idyllique, comme toutes les précédentes, mais c'est aussi ce qui nous fait apprécier l'humanité de ce manga.

    La résurgence du passé de Katsumi sera aussi l'occasion de faire revenir un personnage qui, en fait, n'avait jamais été cité jusque là mais dont on devine qu'il va jouer un rôle-clef dans le dénouement prochain de la série. Une fois de plus, c'est un peu une facilité scénaristique, mais qui ne gâche pas vraiment le manga.

    Ce tome est à l'image de la série : il y a quelques facilités qui font du scénario quelque chose d'assez "simple" en fin de compte, tandis que le message humaniste et les happy end rendent le tout plus léger que ce que laissait croire le synopsis du premier tome. Cependant, l'action, la qualité narrative et l'immense soin accordé aux dessins font de la lecture un moment de détente très immersif, avec une juste dose de frissons et d'émotions.

    8

    Sherryn - 20 avril 2014

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu La Main droite de Lucifer T.5 ?
Ecrire une critique