• Critique Immortal Rain T.1 par

    Machika ne cherche qu'une seule chose : suivre les traces de son grand-père en tant que chasseur d'hommes. Le seul qui soit passé entre les mailles à l'époque de son aïeul, est un homme qui a mystérieusement plus de 600 ans : Rain, l'immortel. Elle commence donc par celui-ci afin de le tuer de ses propres mains. Mais les événements s'enchaînent contre son gré et permettent à la jeune fille d'aider sa proie au lieu de la pourfendre.

    Ce premier tome est assez accrocheur. Considéré comme un shojo, Immortal Rain convient aussi bien aux demoiselles qu'aux messieurs. En effet, ce manga est avant tout de type aventure. Vous suivrez donc les aventures de Machika et de Rain, dans un univers sympathique teinté d'événements plutôt sombres. Machika étant l'héroïne, on découvre sa vision des choses, des pensées les plus intimes. Mais que les allergiques au shojo se rassurent, Machika est une jeune femme dynamique, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, dotée d'un fort tempérament et qui ne se lamente pas sur son sort. Suivre ses aventures est donc un plaisir.

    Graphiquement, Kaori Ozaki se débrouille bien. Ses traits son classiques mais son style aéré, où il est aisé de comprendre ce qu'il se passe. En revanche on remarquera que les trames (dans le cadre de sensation de vitesse par exemple) et que le découpage ne sont pas ses points forts.

    Même si ce n'est que le premier tome, on découvre au fur et à mesure, qu'elle gagne en maturité. Les premières pages, elle s'affirme comme une jeune fille sur d'elle, intransigeante dans le but qu'elle s'est imposé. C'est le principal atout de ce manga : les choses avancent rapidement sans que le lecteur ait l'impression que l'auteur saute des étapes. Les rapports qu'elle entretient avec Rain n'y sont pas étrangers. En côtoyant sa "cible" elle se rend compte de la vie incroyable que Rain a mené... mais aussi à quel point le sentiment de solitude doit être lourd à supporter en voyant ses proches vieillir puis mourir.
    Kaori Ozaki développe une complémentarité intéressante et émouvante entre ses deux protagonistes, sans tomber dans la mièvrerie et la facilité. Ainsi le lecteur découvrira à quel point Machika apporte de la vie et de l'espoir dans la vie de Rain, et qu'a contrario ce dernier lui apporte maturité et réflexion. Un duo fort sympathique, qui représente une sorte d'ode à la vie.

    En bref, Immortal Rain est une jolie surprise en ce début d'année. Abordant des thèmes graves et importants sur fond d'aventure, ce premier opus s'avère fort interessant. On attend la suite des événements afin de confirmer cette première impression. Une bonne pioche pour Doki Doki. Et n'oubliez pas qu'à l'occasion des 5 ans de l'éditeur, ce premier tome est seulement à 5€ (premier tirage exclusivement). Une raison supplémentaire de se laisser séduire.

    7

    Den d Ice - 15 février 2011

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Immortal Rain T.1 ?
Ecrire une critique