• Critique The day of revolution T.2 par

    Après un désastreux premier tome, Mikiyo Tsuda prouve qu'elle n'est pas capable de faire mieux. Prévu comme un One Shot, The Day of Revolution doit sa suite à l'enthousiasme des fans. Enthousiasme que l'on a bien du mal à comprendre quand on regarde le chemin de facilité que prend la mangaka.

    Aucune évolution dans ce second opus qui continue de proposer une Megumi dans l'incertitude totale face à la personne qu'elle doit aimer. On trouvera d'ailleurs l'héroïne bien plus agaçante là où elle était bourrée d'humour dans sa version masculine. Il semble que son changement de sexe lui a également chamboulé le cerveau. Il ne reste plus rien de ce qui faisait Kei, à croire que le changement est aussi facile et qu'il est très simple d'effacer un passé récent et plutôt conséquent.

    Un nouveau personnage est mis en avant par la mangaka, Mikoto, le frère de Makoto est présenté comme la réponse au dilemme qui secoue Megumi. Le garçon est sympathique mais faible et n'attire que difficilement la compassion du lecteur, étant totalement manipulé par une soeur qui commence à exaspérer au plus haut point. On passera sur les quatre amis de Kei qui ne sont là que pour rehausser le pourcentage de beaux mecs, proposant des obstacles bien ridicules au début de relation de Mikoto et Megumi. Les fans de Princess Princess devraient cependant aimer le passé de l'une de leurs idoles. En effet, on peut retrouver Mikoto, mais aussi Megumi et Makoto dans la célèbre série de la mangaka dont le premier est l'un des personnages principaux.

    Non vraiment, il aurait mieux valu que Mikiyo Tsuda nous épargne un nouveau tome si c'est pour rendre celui-ci aussi insipide que le premier. On ne notera dans la case «bons points» que l'évolution du graphisme qui est plutôt joli à regarder sans pour autant être très original, et la nouvelle bourrée d'humour qui clôt ce tome, mais dont la fin, déçoit elle aussi.

    The Day of Revolution est donc un titre bien décevant comparé à ce qu'il aurait pu être avec tout le potentiel qu'il cachait profondément en lui. Dommage...

    1

    Miawka - 14 mai 2010

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu The day of revolution T.2 ?
Ecrire une critique