• Critique Bride Stories T.12 par

    Moi qui souhaitais revoir un peu certains personnages, j'ai été écouté avec ce tome choral que nous propose Kaoru Mori et qui rompt un peu avec ce à quoi elle nous avait habitués, donnant l'impression de lire une suite de nouvelles autour du même thème.

    C'est tout d'abord toujours un ravissement de retrouver les ambiances et les dessins de la mangaka. Il y en a peu qui peuvent se targuer d'avoir un aussi beau coup de crayon. Les planches fourmillent encore de détails. Elles passent d'un coin de l'Asie à l'autre nous offrant mille nuances sur les peuplades qui y vivent. C'est magique !

    Mais surtout, ce fut un vrai plaisir de recroiser les hommes et les femmes rencontrés par Smith au cours de ses pérégrinations. Ainsi, j'ai aimé chaque petite incartade auprès des uns et des autres. Les deux premiers chapitres sur le temps libre occupé différemment par chacun est un modèle du genre. Je me suis terriblement amusée à y revoir les jumelles et leurs maris. J'ai été touchée par cette chère Parya qui cherche des amis avec qui passer le temps. J'ai trouvée trop mignonne les deux femmes-soeurs ne s'ennuient jamais l'une avec l'autre et j'ai apprécié de voir Karluk chercher le moyen de grandir auprès des frères d'Amir. C'étaient d'excellents chapitres !

    La suite est tout aussi belle et adorable, que ce soit le court chapitre autour du chat Samoussa ou le très beau sur la chevelure de cette femme mariée. Ils offrent une belle transition avant de repartir sur les routes avec Smith.

    Je ne suis pas fan de ce dernier, je l'avoue, mais j'aime beaucoup l'oeuvre qu'il s'est mis en tête d'accomplir. Ainsi, j'apprécie vraiment de le voir repartir et refaire le chemin inverse pour prendre en photo ce qu'il estime important et qui nécessiterait une publication pour que plus de monde les découvre. L'épisode avec le pèlerin est très parlant en ce sens.

    Mais avec Smith, c'est aussi l'occasion de recroiser les personnages d'avant, telles que Shirin et Anis, qui elles n'ont plus ne sont pas mes personnages préférées, et qui pourtant ici offrent une très belle histoire tout d'abord en accueillant Talas auprès d'elles, puis en faisant preuve d'une grande ouverture d'esprit, d'une curiosité foisonnante et d'un coeur immense. J'aime l'entreprise dans laquelle elles veulent se lancer et ce que cela dit pour les femmes de leur monde.

    Le ton très féministe de l'histoire m'a une nouvelle fois énormément plu parce que Kaoru Mori n'en fait jamais trop. Elle n'est pas dans l'agressivité mais au contraire dans une grande douceur. Elle fait passer plein de messages sur l'indépendance des femmes, leur force de caractère et l'égalité homme-femme sans que l'on se sente oppressé, car elle le présente avec doigté dans le fil de son récit. C'est très subtilement mené.

    8

    Tampopo24 - 11 octobre 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Bride Stories T.12 ?
Ecrire une critique