• Critique Suicide Island T.2 par

    La visite de "l'île du suicide" se poursuit dans ce second volume de la série de Kouji Mori, avec un très long passage ressemblant plus à "Robinson Crusoé pour les nuls" qu'à un vrai seinen prenant.

    Dans ce second volume, nous en apprenons tout d'abord un peu plus sur Sei, le personnage principal, via un "flashback" narrant sa rencontre avec la jeune Eiko. Le lien avec le présent est alors tout trouvé et, en prévision de l'hiver qui pointe le bout de son nez et risque de mettre à mal nos "rescapés", Sei décide d'aller chasser le cerf.

    C'est donc à partir de ce moment-là que le récit se transforme en une sorte de manuel pour "naufragé sur une île déserte", avec des indications sur la survie en forêt, la chasse, la conservation de la viande... Un passage bien trop long, parsemé de scènes d'introspection de notre héros, pas totalement captivantes même si elles parviennent à faire "passer la pilule".

    Heureusement, Suicide Island démontre qu'il est un titre à suivre avec une fin de volume qui apporte son lot de surprises, le tout appuyé par le teaser du tome suivant qui devrait nous en apprendre beaucoup sur le passé de l'île. Et le graphisme, assez particulier concernant le chara-design des personnages, se révèle pour le moment très efficace, surtout lorsqu'il s'agit de faire passer les émotions des différents protagonistes et les décors.

    Pas parfait, Suicide Island réussit malgré tout à attirer notre attention grâce à une fin qui interpelle et donne l'envie d'en apprendre plus. Les qualités sont là, bien réelles, et elles ne demandent qu'à être exploitées de manière continue tout le long d'un volume. Peut-être dans le tome 3, qui devrait arriver en mai.

    7

    ivan isaak - 19 mars 2012

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Suicide Island T.2 ?
Ecrire une critique